Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Une publicité Nintendo qui secoue

C’est le moins qu’on puisse dire, et elle concerne le nouveau Wario qui ne devrait pas tarder à pointer le bout de ses moustaches sur Wii (ou qui est peut être même déjà disponible en import).
Ce titre très justement intitulé « Shake It! » que l’on pourrait traduire par « Secoue-le! » est un hymne au secouage de wiimote ;), c’est en tout cas un nouveau jeu de plateforme nouvel épisode de la licence WarioLand.
Et pour en faire la publicité Nintendo a fait fort, en proposant une page spéciale sur Youtube, qui s’avère particulièrement originale et qui convient tout à fait à la promotion du jeu.

En effet vous allez vous retrouvez sur une page Youtube somme tout très classique avec la vidéo qui va démarrer automatiquement (attention le site a été testé avec une vieille version d’Opera et il n’est pas passé, il est par contre passé sur une version d’IE 7 ainsi que sur une version 9.52 d’Opera).
Car ne vous y trompez pas les premières secondes pourtant fort normales vont vous faire rapidement tomber dans la quatrième dimension, difficile de parler du site et de ce qui va vous arriver sans le dénaturer et gâcher l’effet de surprise.
Disons simplement que vous allez vous retrouver avec un site qui va se faire le support publicitaire idéal d’un jeu de ce genre et qui va non sans un certain humour vous montrer qu’on peut définitivement faire du site dynamique original, pas trop lourd et qui est franchement réussi.

lire la suite

Alizée – Psychédélices

 
Après deux albums produits sous la houlette de Mylène Farmer et Laurent Boutonnat, la jeune Alizée désormais mariée à Jeremy Chatelain d’une des saisons de Star Academy et maman nous revient avec un nouvel album, très loin d’être l’album à charge contre son ancienne mentor, force est de constater que contrairement à ce qu’on a pu dire dans les deux précédents albums il y a des morceaux d’Alizée tant on en retrouve la saveur dans celui ci.
En effet les différents morceaux même s’ils ont une légère tendance à être plus électro que ceux des albums précédents reprennent pas mal des sonorités ou des recettes qui ont pu faire le succès des autres albums de la jeune femme.
Et ce qui était annoncé comme l’album de la rupture et du changement, se trouve peut être plutôt ressemble à l’album de la maturité et du renouveau dans la continuité (quelle jolie formule).

A l’image des deux singles déjà sortis, cet album est frais, léger, moins espiègle et moins enfantin que pouvait l’être les deux premiers, peut être aussi moins singuliers, tant les références et les niveaux de lecture multiples étaient de mise précédemment, alors que dans l’ensemble celui ci se lit et s’écoute assez simplement.
Il n’en reste pas moins que la lolita garde toute son âme, et que l’on a l’impression de manger un bonbon acidulé, je veux dire par là que les morceaux ne sont tout de même pas en totale opposition avec le monde de l’enfance qui sied tant à la jeune femme, d’ailleurs certaines chansons y font très directement allusion.
Mais n’en déplaise à certains, les thèmes tendent à aller vers la maturité, les sujets bien que souvent pris avec la vision propre à la lolita des débuts, tendent à se métamorphoser dans certains morceaux au fur et à mesure du texte.
Et puis Alizée n’a pas fait appel uniquement à son cher et tendre mari, elle a su s’entourer, allant parfois dans des styles musicaux très éloignés de la pop de ses débuts pour prendre des risques qui s’avèrent payants tant au final l’album respire une vraie homogénéité et un vrai souffle.

lire la suite

Le projet GAME OVER

Qu’est ce que le projet GAME OVER? C’est un projet artistique qui consiste à une réappropriation et une réinterprétation des grands classiques du jeu vidéo. Ces jeux sont mis en scène en utilisant des humains en remplacement des pixels dans le but de reproduire les affichages de ces jeux.
Bien sur les jeux que le projet se propose de recréer sont parmi les plus anciens et les plus classiques de tous les jeux ne serait ce que pour que le nombre de pixel ne soit pas trop important.
Mais voici ce que le site du projet dit à propos du projet et de son concept.

« GAME OVER est l’un des projets artistiques développés par l’artiste franco-suisse Guillaume REYMOND (Atelier de création NOTsoNOISY). Il consiste en une série de films d’animation collaboratifs réinterprétant quelques-uns des tout premiers jeux vidéo. Les pixels sont remplacés par un groupe d’humains (de 7 à 100 personnes) qui se déplacent de siège en siège dans une salle de spectacle, durant environs 4 à 6 heures. Chaque « pixel » a ses propres règles et décide comment il/elle doit se déplacer image après image. Une fois toutes ces images mises en mouvement dans un court-métrage d’animation, se déroule une gigantesque partie de jeu vidéo à échelle humaine. »

lire la suite

En apprendre sur soit grâce à son prénom

Grâce à la première lettre de son prénom plutôt!
Une fois n’est pas coutume j’ai trouvé un texte déjà écrit et fort humoristique.
J’ai pris tant qu’à faire la version la plus complète de ce texte et la voici pour vous j’espère qu’elle vous tirera au moins un sourire.

-A

Vous n’êtes pas particulièrement romantique, mais vous devenez intéressé une fois dans l’action.
Vous pensé « Business ». Avec vous, pas d’erreur sur la marchandise. Ce qu’on voit c’est vraiment ce qu’on achète. Vous n’avez aucune patience pour flirter, et vous ne pouvez pas être ennuyé par quelqu’un qui tente d’être timide, mignon, discret et subtilement séducteur (trice)…
Vous êtes une personne à prendre en frontal.
S’agissant du sexe, c’est l’action qui compte et non pas d’obscures finalités. L’attrait physique de votre partenaire est une chose importante pour vous.
Vous trouvez vivifiant la traque et le challenge que représente la chasse.
Vous êtes beaucoup plus passionné(e), sexuel (le) et aventureux que vous ne laissez paraître, mais vous n’en faites toutefois pas grande publicité de ces qualités. Vos besoins physiques restent vos préoccupations primordiales.

lire la suite

HeroMachine se diversifie

Je vous avais déjà parlé de cet outil qui permet de créer sans aucun talent artistique des personnages et de faire par exemple des super héros dessiné plus vrais que nature, et bien fort de leur expérience, et répondant à des demandes publicitaires ou de modes, voici que le concept se décline sur plusieurs thèmes tous plus différents les uns que les autres même si l’outil lui reste finalement très semblable à lui même.
Bien sur certaines déclinaisons n’apportent pas grand chose au concept d’origine, voir font un peu double emploi tant dans les modèles possibles que dans les différentes personnalisations que l’on peut leur faire subir, mais reste que certaines déclinaisons sont vraiment originales et n’ont plus grand chose à voir avec l’idée de départ qui était de créer soit même un super héros.

Mais avant de vous présenter les diverses déclinaisons allons jeter un œil à la version la plus à jour de ce générateur de super héros, qui reste gratuit et qui s’est étoffé depuis le temps de quelques nouveautés et surtout d’une refonte de l’interface.
Cette version en cours aussi nommée HeroMachine 2.5 se trouve à cette adresse.
A part pour ceux qui ne le connaissent pas, pas grand chose à dire, on choisit un modèle de corps dans la partie de droite.
Une fois ceci fait l’interface vous propose de charger toutes les pièces ou une partie seulement, à vous de décider, et une fois ceci fait, c’est parti, vous voilà désormais dans la partie création pure et dure.
Vous avez la possibilité de faire choisir de manière aléatoire toutes les pièces pour vous et ceci est une constante dans les interfaces HeroMachine, donnant parfois des résultats utilisables ou surprenants, parfois inspirant et vous évitant de commencer un nouveau personnage de zéro.
Vous pouvez ensuite colorier tout ça, bref une fois votre personnage créé vous pouvez le sauvegarder et en faire ce que vous voulez.

lire la suite

Neverwinter nights 2

 
Fan de la première version de cette série, j’avais essayé il y a quelques mois ce deuxième opus, et j’avais été très déçu, tout d’abord par le fait qu’il ramait à l’époque sur ma machine, et qu’il semblait avoir été programmé avec les pieds… Ce qui était une terrible déception au vu du premier qui était tout de même joli et optimisé.
Et puis un changement de machine après voici que je retente l’aventure et que j’installe enfin le jeu tant convoité. Après plusieurs heures de mise à jour (prévoir ce temps lors de l’installation car il est obligatoire même si vous achetez une version récente du jeu), le premier lancement, et les premières surprises, sur une machine raisonnablement puissante tout roule, le jeu est beau et fluide.
Bien sur les nombreux patchs y sont surement pour quelque chose, de même que le changement de machine qui représente un saut technologique assez conséquent.

C’est donc dans de bonnes conditions que j’ai réinstallé le jeu, que j’ai appliqué les tonnes de patchs et que j’ai enfin lancé le jeu pour l’essayer, et je ne l’ai plus lâché jusqu’à ce que je le termine totalement…
Enfin quand je dis totalement, parlons au moins de l’intrigue principale, même si les différentes cartes ne sont jamais excessivement grandes, et même si le jeu est tout de même assez dirigiste, et que l’on ne manque pas vraiment les différentes choses à faire, les environnements sont tellement variés, les lieux tellement complets et bien modélisés que l’on n’est pas à l’abri d’avoir raté une quête secondaire ou la visite d’un petit bâtiment.
Première constatation, le tutoriel du jeu est clair, ce qui n’est pas le cas de prime abord au niveau du contrôle et de l’interface du jeu, en effet les options sont multiples et la gestion de tout le groupe semble légèrement compliquée, ce qui s’avère en fait assez vrai à l’utilisation, mais rien que quelques heures de jeu ne peuvent améliorer.
Aussi déstabilisant que peut l’être une nouvelle interface pour une suite, il faut reconnaitre qu’une fois pris ses repaires tout roule et tout roule même pas mal, on se prend même à l’apprécier d’autant plus qu’elle est très personnalisable et configurable.

lire la suite

Chutes olympiques!

Voilà les jeux sont terminés, on le sait avec les succès et les échecs que l’on connait, mais il y a une chose que l’on n’a pas forcément vu à moins d’avoir été toute la journée et toute la nuit devant les programmes, ce sont les loupés, les ratés, les chutes, les catastrophes en direct de ces jeux.
Voici donc un petit panaché, pour votre plaisir et pour rattraper ce que vous n’auriez pas vu ou pas pu voir.

Impossible de vous dire si certains de ces athlètes ont été blessés, bien qu’il soit probable qu’ils ont au moins du l’être dans leur fierté en tout cas pour ceux qui ont subi les pires de ces gamelles.
Il est à noter que ce florilège ne couvre que les épreuves de gymnastique, je ne sais pas si il existe la même chose pour d’autres disciplines de ces jeux, mais en tout cas cette vidéo est très ciblée.
Vous le verrez par vous même, mais la plupart de ces ratages sont plutôt des dérapages, des glissades, des erreurs techniques plus que des chutes ou des vraies gamelles.
Si vous trouvez des vidéos similaires à propos d’autres sports de ces jeux, et de préférence de ces derniers jeux et pas de vieilles compétitions comme j’en ai vu qui tentaient de se faire passer pour des vidéos des jeux olympiques, n’hésitez pas à venir les poster ici pour les réunir.

lire la suite

Montrer ses émotions au volant

Voilà l’idée farfelue derrière une invention qui l’est tout autant, mais qui a eu le don de me faire sourire la première fois que je l’ai vu.
Je ne sais pas si vous connaissez le principe, mais voici l’idée, vous êtes au volant et vous êtes suivi par un automobiliste plutôt contrariant du genre de ceux qui vous colle aux fesses, ou bien qui semble ne pas savoir freiné autrement qu’en vous collant presque le pare-choc.
Vous voudriez bien lui faire parvenir un petit message, mais vous n’en avez guère la possibilité, tout au plus un geste un peu visible et encore…

Autre cas, vous êtes célibataire, et la voiture qui vous suit semble contenir vous en êtes sur le ou la partenaire de vos rêves, celui ou celle avec qui vous voudriez finir vos jours, avec qui vous voulez construire votre vie, mais manque de chance niveau discussion et rapport aux autres on a quand même déjà trouvé bien mieux que la voiture…
Ces messages, ou ces émotions et bien d’autres (en fait 5 par défaut sur le produit classique) sont disponibles, et vous allez pouvoir enfin envoyer des messages à ceux qui vous suivent, de manière précise, lisible, et surtout pas trop voyante pour éviter les accidents.
En effet le Drivemocion car c’est son nom, vous offre la possibilité depuis une commande sans fil située à l’avant de la voiture d’afficher sur un tableau de led des émotions animées à l’attention de celui ou celle qui vous suit.
L’idée est originale, la réalisation du produit semble correcte, je dirais que le produit est de bonne facture même si je n’en ai pas pris un en main.
On met quelques piles, on installe le système de fixation et voilà c’est parti, il ne vous reste plus qu’à en profiter de la meilleure manière possible.

lire la suite

Titeuf, Tome 12 : Le Sens de la Vie (Album) – ZEP

 
Comme chaque année maintenant, la rentrée scolaire annonce la sortie de nouveaux tomes de bande dessinée, la rentrée littéraire existe depuis longtemps mais particulièrement pour ces séries là, la rentrée est une manière de faire de la publicité assez facilement.
En effet elles sont nombreuses maintenant les séries se passant en milieu scolaire ou assimilé, que ce soit « Les Profs », « L’élève Ducobu », les totos, ou d’autres encore, et bien entendu le fer de lance de toute une génération qui ne manque pas cet événement pour sortir j’ai nommé « Titeuf »!
Titeuf qui nous revient avec un douzième volume qui plaira aux enfants, comme d’habitude, mais qui plaira probablement aussi aux parents, en effet notre jeune ami va se retrouver confronté à des problèmes plus adultes qu’il ne comprendra pas bien entendu.

Pour commencer, je dirais que ce volume est aussi bon que les précédents, ce qui sous entend que si vous avez aimé les précédents vous aimerez très probablement celui ci, mais si vous n’avez pas aimé les précédents il y a peu de chances que vous ayez une révélation avec celui ci.
L’humour est toujours le même, un humour très enfantin, très décalé aussi, Zep arrive à renouveler les blagues et les sujets ce qui n’est pas une mince affaire, et certains dessins méritent presque à eux seuls l’achat de ce volume, j’avoue avoir plusieurs fois souri, vois ri.
Chaque gag est fait sur une page individuelle, le traitement et la mise en page sont sensiblement comparables aux précédents volumes.
Par contre certains sujets proposés et traités ne sont pas forcément inédits, en effet les poux, la cantine ou d’autres sont plutôt des thèmes récurrents, mais force est de reconnaitre qu’ils sont traités avec originalité, souvent avec une perspective différente des fois précédentes.

lire la suite

Un record du monde plutôt véloce

Il existe des tonnes de record du monde, tous plus farfelus ou surprenants les uns que les autres, après tout il suffit de se nommer plus gros mangeur de M&Ms en une minute pour l’être aussitôt si le record n’existe pas et n’a pas de précédent détenteur, et puis il existe des records qui sont tout bonnement inhumains ou presque.
Je classerais bien celui ci dans cette catégorie des records qui ne sont pas prêt d’être battus, et qui semblent difficilement attaquables…

C’est un record de vitesse, mais pas n’importe quel record de vitesse, le record de vitesse d’un joueur de guitare…
Le garçon qui l’a réalisé se nomme Tiago Della Vega, et malgré son jeune âge, il a déjà derrière lui une carrière assez exceptionnelle. Pour une petite bio de l’artiste rendez vous sur cette page.http://www.tiagodellavega.net/bio.htm
Après avoir fait le buzz en 2005 avec une vidéo intitulée 38BPS, il a acquis une notoriété qui n’hésite pas à la comparer aux plus grands de la profession.
Si vous voulez voir cette fameuses vidéo de 2005 la voici pour vous en accès direct.

La suite c’est en 2008 avec la tentative couronnée de succès visiblement du guitariste le plus rapide du monde, et pas avec n’importe quel morceau, avec le vol du bourdon, morceau relativement compliqué déjà de base enfin il me semble pour moi néophyte.
Lors de cet exercice il a à plusieurs reprises joué ce morceau à plusieurs vitesses, commençant doucement (sic) à 170 bpms… il a gentiment augmenté par palier successif pour terminer sa tentative sur un petit (resic!) 320 BPMS…
Je vous laisse imaginer un peu la vitesse d’exécution, et les risques d’erreurs potentiels que ça peut représenter, pour ceux qui n’ont aucune idée de la vitesse que ça exprime, voici tout simplement la vidéo de cette tentative.
Elle est un peu longue, 9 minutes, et si vous voulez voir directement à la vitesse maximale rendez vous à 7 minutes 40 environ.
Accrochez vous car ça décoiffe, et surtout retenez votre souffle pour ne pas risquer de déconcentrer le musicien 😉

lire la suite