Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le phishing de comptes de WOW

Voilà bien un jeu auquel je ne joue pas pour plusieurs raisons, j’ai une famille et je ne voudrais qu’elle devienne virtuelle. Et puis je n’ai ni le temps ni le goût de passer des heures et des heures dans un jeu de ce genre.
Mais force est de reconnaitre que si dans les jeux en ligne il ne doit en rester qu’un ce serait celui là qui est le phénomène le plus rentable et le plus joué des jeux multi-joueurs en ligne à l’heure actuelle.
Alors forcément des petits malins se sont dit que peut être dans la population des joueurs il y allait y avoir des gogos à plumer.

Car qu’on ne s’y trompe pas, ce jeu en plus d’être un phénomène, génère un business parallèle qui même si il est surveillé et interdit dans la plupart des cas, n’empêche pas certains de faire de l’argent en revendant leurs personnages ou certains objets à prix d’or.
C’est justement par là que les petits malins qui ont eu cette idée vont tenter de vous toucher, car nombreux sont les joueurs qui ont déjà eu l’idée de profiter du système et de faire du commerce grâce à leurs heures de jeu. Partant de ce constat les malhonnêtes ont crée un faux mail semblant venir de chez Blizzard et indiquant qu’une enquête a lieu sur le compte du joueur pour commerce illégal.
Permettez que je vous copie le mail reçu tel qu’il est arrivé dans ma boîte.

lire la suite

François Rollin – Desproges est vivant

 
L’illustre professeur Rollin, nous offre ici ce qui se sous titre lui même une Anthologie et 34 saluts à l’artiste, un livre qui rend hommage à l’un des plus beaux spécimens de l’humour caustique de notre temps.
Ce livre se décompose en deux parties très distinctes, et différenciées, la première concerne les fameux 34 saluts à l’artiste, la seconde est ce que l’on nomme anthologie, bien entendu, ce ne sont que quelques petites choses de l’artiste qui a été particulièrement prolixe en son temps.

Dans la première partie, 34 auteurs, écrivains, admirateurs tentent de rendre hommage au célèbre humoriste, mais soyons francs, même si l’un ou l’autre m’ont parfois fait sourire, je n’ai pas véritablement trouvé de perles dans ces hommages.
La plupart ne sont que pâles tentatives pour se rapprocher d’un certain genre Desproges, mais on le sait Desproges était et reste inimitable, un humour très particulier, un phrasé tout aussi spécial, qui fait que finalement les tentatives de ce genre ne sont pas attirantes.
Celles qui sont les plus réussies je crois sont celles qui viennent du cœur, lorsqu’un artiste parle avec ses souvenirs, laisse exprimer sans vouloir à tout prix y ajouter une touche d’humour ou de Desprogerie, un ressenti, une partie de son histoire, un moment parfois de souvenir, quelque chose d’émouvant.
Mais au final le niveau est très disparate et la moyenne est tout juste moyenne, ce qui est bien dommage, d’ailleurs l’artiste aurait il accepté qu’on lui rende ainsi hommage? Après tout, ne méritait il pas qu’on prenne un peu plus de temps ou qu’on soit un peu plus sélectif finalement dans le choix de ces auteurs ou des ces textes?

lire la suite

Où l’on reparle de la guerre…

Je sais bien que ce que je fais c’est aussi utile que pisser dans un violon, mais vous ne m’ôterez pas de l’idée qu’au moins j’aurais pour moi la conscience d’y avoir pissé suffisamment souvent dans ce foutu violon pour que ce que je pense soit entendu, même par quelques uns.
Parce que le temps passe, les morts s’accumulent, et plus le temps passe et plus « les erreurs » de la force d’attaque Israélienne sont régulières et courantes, et plus les enquêtes s’ouvrent sur diverses choses que Tsahal semblerait faire ou utiliser qu’ils n’auraient normalement pas le droit de faire ou d’utiliser.
Mais concrètement? Et bien on est entre deux, il reste quelques jours avant que le nouveau président Américain prenne ses fonctions et je vous parie que d’ici là Israël aura accepté un cessez le feu quelconque… Mais pour le reste, la communauté internationale ne bouge pas, les rares voix qui s’élèvent sont chaque fois atténuées par les dirigeants d’Israël et par leurs déclarations, ce qui fait que rien n’avance et que la situation dégénère…

Vous devez suivre j’imagine les actualités, et entendre parler de tout ce qui se passe, mais on ne peut qu’être révolté quand on entend les dernières nouvelles.
Voilà qu’aujourd’hui trois cibles particulières ont été la proie des agressions de Tsahal, des lieux hautement symboliques, un bâtiment de l’Unrwa (agence de l’ONU d’aide aux réfugiés palestiniens), des médias, et un hôpital qui a au moins reçu un tir direct…
En regard du droit international encore et toujours, ces actions surtout celle ayant endommagé cet hôpital sous responsabilité du croissant rouge sont punissable, car répréhensibles, en effet les lieux de soins sont censés être des havres de paix, des zones dans lesquelles les patients doivent pouvoir être soignés sans risquer d’être blessés ou tués.

lire la suite

Le laissez faire des occidentaux…

Je ne sais pas vous mais moi plus les jours passent, plus je me sens mal à l’aise avec ce qui se passe au Moyen Orient. C’est vrai, pour les politologues de comptoir, les experts internationaux que nous sommes, tout ça parait bien compliqué et finalement très peu clair. Et puis on entend tout et n’importe quoi, et il en devient difficile de se poser des questions en toute objectivité si tant est qu’on puisse dans ce genre de situations parler d’objectivité et de connaissances exactes.
Pour résumer sans faire l’historique d’un conflit terrible qui prend ses racines dans des histoires à la fois complexes et très particulières, disons qu’un pays Israël possède en son sein ce que l’on nomme des territoires occupés, territoires dans lesquels vivent des hommes et des femmes qui désirent la construction d’un état Palestinien à côté de l’état Israélien, ils vivent sous ce que l’on appelle une autorité Palestinienne dont les principaux courants politiques sont le Hamas et le Fatah.
Ces deux organisations sont autant politiques que militaires et pour résumer l’une comme l’autre luttent contre l’occupation Israélienne, où l’une est devenue un interlocuteur de choix dans les processus de paix (le Fatah) l’autre est reconnu comme une organisation terroriste du moins sa branche armée.
L’une et l’autre luttent parce que ce que l’on appelle les territoires occupés sont des territoires qu’Israël a pendant longtemps occupé justement, et qui sont maintenant des enclaves territoriales. Celle dont il est question dans ce conflit partage une frontière avec l’Egypte, mais reste pratiquement complètement entourée par Israël.
Alors ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’aussi injustifiable que puisse l’être les actions qu’entreprennent les extrémistes du Hamas, leurs actions sont reconnus en vertus des lois sur la guerre comme des actes de résistance. Et que ce qu’entreprend Israël depuis presque 15 jours n’a aucune justification en vertu d’aucun code ou d’aucune loi internationale…

lire la suite