Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

John Case – Le premier cavalier de l’apocalypse

41DCA493CGL._SL160_[1]

Que se passerait-il si un groupe d’illuminés aux moyens démesurés décidait de raviver la souche d’un virus particulièrement dangereux et très ancien? Que se passerait il si ce virus était le virus de la grippe espagnole et qu’il était manipulé génétiquement pour le rendre à la fois plus résistant et surtout plus contagieux encore qu’il n’était?
Et surtout que se passerait-il si dans le même temps des scientifiques en quête de réponses cherchaient aussi cette souche particulièrement virulente et mortelle du virus pour trouver des moyens de la guérir ou d’en empêcher sa propagation?

Ce roman conçu comme un roman d’anticipation et aux allures de thriller est particulièrement intéressant dans la période actuelle. En effet comment ne pas y trouver des analogies avec la pandémie mondiale, même si bien entendu tout ceci n’est qu’un roman et que la pandémie mondiale de grippe est plus du à un manque de chance et à une suite d’événements malheureux plutôt qu’à un acte délibéré de bioterrorisme .
L’histoire met en parallèle deux groupes aux intentions opposées et aux moyens bien différents. Difficile au départ de bien savoir où se trouvent les "gentils" et où se trouvent "les méchants" d’ailleurs peut on réellement qualifier l’un ou l’autre groupe de manière manichéenne.
La folie des uns et l’envie des autres de vouloir se protéger à tout prix face à une menace hypothétique. Je dirais que de nombreux parallèles sont possibles en dehors même de la grippe avec le monde qui nous entoure. En effet la manière dont certains pays pour se protéger sont prêts à toutes les extrémités prend ici une tout autre signification qui pourtant semble tellement réelle…

lire la suite

En Ecosse un sondage fait froid dans le dos…

Une association d’anciens combattants à conduit une étude auprès d’une groupe de jeune enfants écossais âgés de 9 à 15 ans. Cette étude a été menée sur 2000 élèves et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il faudrait sérieusement revoir comment est enseignée l’histoire là bas.
Et indirectement il serait intéressant de savoir si en France aussi de telles lacunes peuvent exister. Pour comprendre les résultats extravagants et le nombre important de réponses similaires inadaptées il faut dire que le questionnaire employé était un questionnaire à choix multiple.

En vue des commémorations du 11 Novembre l’association a demandé un certain nombre de choses relatives à la Seconde guerre mondiale. Voici une partie des réponses parmi les plus surprenantes qui font réellement froid dans le dos.
Pour 1 enfant sur 20 ayant participé à ce questionnaire Adolf Hitler était un entraineur de l’équipe de football d’Allemagne.
1 sur 6 pensait qu’Auschwitz était un parc d’attraction à thème basé sur la seconde guerre mondiale.
1 sur 20 a répondu que l’Holocauste était une fête qui célébrait la fin de la guerre.
Et pour finir cet inventaire à la Prévert si je puis dire 1 sur 10 pensait que SS correspondait à la célèbre série des "Secret Seven" d’Enyd Blyton (le papa de Oui Oui) connu en France sous le nom du clan des sept.

lire la suite

Patrice Louis – C’est beau mais c’est faux

51KV3AM4GNL._SL160_[1]

Vous savez comme je me bats souvent contre les lieux communs et les légendes urbaines, enfin comme je le faisais lorsque j’écrivais de manière plus assidue. Et bien ce livre justement relève du même esprit et du même besoin de rétablir des faits ou des vérités.
Car nous avons nombre de choses qui sont devenues des vérités de fait, parce qu’elles n’ont pas été contestées ou que nous ne les mettons pas en doute. Des choses qui pourtant souvent ne sont que des rumeurs ou des idées fausses. J’aime à pointer les choses que je sais et que je peux moi même déterminer comme des idées fausses, mais parfois on a besoin de quelqu’un d’autre et ce livre est l’un de ceux qui ont ce rôle.
Le choix des sujets s’étant visiblement porté sur les histoires ou les légendes qui pourraient être qualifiées de "trop belles pour être vraies".

Ce livre se présente sous la forme d’un inventaire à la prévert si je me permettais la comparaison, il nous livre un certain nombre de faits ou d’événements et nous les décortique à sa manière toujours très documentées et professionnelle, ne laissant aucune place aux informations inexactes ou non fondées.
Par exemple l’auteur nous apprend tout du moins à ceux qui comme moi ne le sauraient pas, que le mot Gadget que l’on a tendance à attribuer à la langue Anglaise est en fait un mot qui vient d’un nom propre, et qui n’est pas à proprement parlé un mot anglais.
De la même manière alors qu’on lui attribue le fait d’être mort sur scène, l’auteur explique pourquoi l’on dit cela de Molière alors qu’il n’est jamais mort en scène comme c’est pourtant souvent admis.
Et ces deux exemples ne sont vraiment pas représentatif des choses que l’on peut apprendre dans ce livre, j’ai pris un grand plaisir à m’instruire et à me rendre compte que moi même qui tente avec mes maigres moyens souvent de la lumière sur le vrai du faux j’étais à mon esprit défendant un vecteur d’informations toutes moins vraies les unes que les autres.

lire la suite

Changement de peau de l’antre

Depuis longtemps déjà l’antre n’avait pas changée. Je sais bien que peu de gens la fréquente assidument, mais il n’empêche que parfois un bon ravalement de façade est nécessaire.
Tout d’abord sur le plan technique, l’antre était très en retard et comportait des problèmes très anciens qui méritaient d’être corrigés. Et puis la plateforme employée était déjà ancienne. La nouvelle version mise en place permet beaucoup de choses et même si tout n’est pas encore mis en place par rapport à l’ancien, vous devriez y trouver la majorité des options que permettait l’ancienne version.

Concernant l’habillage pour l’instant disons que c’est l’habillage par défaut et qu’il pourra peut être évoluer surtout niveau visibilité, mais pour l’instant la mise en place de cette version et l’évolution depuis l’ancienne base vers la nouvelle avec tout ce que ça peut comporter comme problèmes comme défauts de compatibilité a déjà pris un certain temps et je préfère reprendre peut être l’écriture d’articles de manière plus régulière, même si je ne sais si ma motivation durera vraiment.

J’aimerais que l’antre revive je ne m’en cache pas, j’aimerais que cette évolution soit le signe de la renaissance et du renouveau. Après tout et pour commencer ça va me demander de revoir mes prétentions d’écritures, de tenter de proposer plus de choix, plus de possibilités de réactions, plus de sujets d’actualité.
Je compte aussi sur celles et ceux qui lisent mes articles pour qu’ils viennent participer à ce forum, qu’ils le fassent vivre et qu’ils m’aident à en faire un lieu convivial, accueillant et plein de cette vie qui lui manque à l’heure d’aujourd’hui.

lire la suite