Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Insomnie

J’étais un bon flic. Un de ceux dont les états de services servent d’exemple pour tous. Aucune bavure, aucun problème. Je n’ai jamais eu à me servir de mon arme pour une intervention. Jamais jusqu’à cette nuit-là. Nous étions partis après un homme qui avait tenté de braquer une épicerie. Rien de très exceptionnel pour nous. Nous avions été obligés de nous séparer avec mon co-équipier et je m’enfonçais dans une ruelle quand je me suis trouvé nez à nez avec cet homme. Enfin ce gamin, pas plus de 20 ans à tout casser, affolé, il tremblait de tous ses membres. J’ai sorti mon arme pour faire les sommations, c’est ainsi que l’on fait habituellement…

Oui mais voilà rien n’a marché comme pendant notre formation. Cet imbécile a mis la main dans sa poche. Et lorsqu’il l’a ressorti, un truc s’est mis à briller sous la pauvre lumière du lampadaire de la rue. J’ai tiré, sans sommation, comme ça, de sang-froid. J’ai tiré parce que j’avais peur. Parce qu’on nous a conditionnés pour le faire en situation de stress. Comment j’aurais pu savoir qu’il sortait son Zippo de sa poche? Comment j’aurais pu savoir que ça n’était pas le bon?

lire la suite

Le prix de la vengeance

Korlak était debout devant l’entrée béante qui semblait déchirer la montagne. Le ciel ombrageux était zébré par des éclairs et la pluie fine qui tombait, se mélangeait aux larmes qu’il ne pouvait retenir. Depuis 20 ans il était rongé par l’absence d’Alina. Rongé surtout par les regrets de n’avoir pas lutté contre le conseil du village.

Cette nuit-là comme tous les 20 ans le vieil ermite était descendu de la montagne pour se rendre au village où vivait la famille de Korlak. Le conseil l’attendait à l’entrée des habitations. Le vieil homme était entré appuyé sur un morceau de bois d’une démarche incertaine. Personne ne savait quel âge il pouvait avoir, mais les plus vieux se rappelaient qu’il ressemblait déjà à un vieillard lorsqu’eux-mêmes étaient enfants. On lui attribuait des pouvoirs mystiques et personne ne cherchait vraiment à connaitre son secret. Ce que l’on savait par contre c’était que tous les 20 ans il arrivait, se dirigeait vers une maison, se faisait remettre une jeune femme et repartait en direction de la montagne avec elle. Et qu’ensuite on ne la revoyait jamais…

lire la suite