Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Amazon va devoir cesser d’offrir les frais de ports sur les livres

Ainsi en a décidé la cour de Versailles dans une affaire qui traine depuis 2004, la plainte déposée par le Syndicat de la librairie française accuse le vendeur en ligne d’avoir une politique tarifaire trop agressive et de faire de la concurrence déloyale envers les petites librairies par exemple en offrant la gratuité des frais de ports.
Il faut dire qu’en France le prix de vente des livres est très contrôlé, chaque livre est imprimé avec un prix de vente indicatif et les libraires ou vendeurs ne peuvent s’en écarter qu’au maximum jusqu’à 5% de ce prix, hors d’après la plainte, les prix d’Amazon sur certains livres et particulièrement des petits livres, conjugués à la gratuité des frais de ports faisaient baisser le prix de l’ouvrage sous la barre des 5%.

Amazon a jusqu’à la fin de l’année pour continuer à fonctionner comme jusqu’à présent, ce qui veut dire que pour les fêtes de fin d’année tout restera en l’état actuel, mais dès le premier janvier, ils auront l’obligation de faire payer les frais de port à leurs clients sous peine de payer une amende journalière tant que les frais de ports ne seront pas payants pour les clients.
Ce n’est pas une première l’union particulièrement influente et véhémente a déjà fait condamner Alapage pour les mêmes raisons et sur les mêmes critères, il faut dire que le syndicat du livre en France est particulièrement puissant, mais d’un autre côté ce n’est encore une fois pas le client qui en sort gagnant je dirais même au contraire que toute cette affaire se fait à son détriment.
Déjà que les prix sont régulés et contrôlés, maintenant que l’on achète en ligne ou dans une librairie il n’y aura plus ou presque de différences suivant les moyens de distribution, ce qui veut dire qu’il n’y a pas réellement de concurrence entre les boutiques sur les prix de ces produits là, en effet que l’on achète à un endroit ou à un autre, un livre aura toujours ou presque la même valeur, et il faut le dire une forte valeur, en effet pour consommer régulièrement des livres je dois dire que parfois leur prix est tout de même assez élevé par rapport aux autres produits culturels.
Surtout si l’on souhaite les livres dès leur sortie dans le format le plus gros, souvent les livres sont au dessus de 20 euros pour ces éditions là et les livres dits de poches sont eux plus proches des 8 euros environ suivant les éditions, les tailles, etc…

Alors bien sur je ne suis pas connaisseur de ce secteur mais est ce bien nécessaire de réguler les prix des produits culturels comme les livres? Avez-vous déjà vu des campagnes de livres récents en promotions à moins de 10 euros comme peuvent le faire les maisons d’édition musicales? Moi jamais, est-ce lié à ce prix de vente obligatoire?
Ne pourrait-on pas avoir certains livres vendus plus ou moins chers suivant les lois habituelles du marché? Cette régulation du prix de vente est elle faite pour assurer un prix de vente minimum ou pour faire que les prix des livres ne s’envolent pas? J’avoue que parfois je me dis que le prix des livres est en partie lié au fait que les bibliothèques les rendent parfois disponibles et que les éditeurs comptent avec ce moyen de diffusion qui ne leur rapporte plus rien une fois le premier achat effectué par la bibliothèque.
Mais dans ce cas peut être serait il possible que les endroits qui mettent les livres à disposition versent une espèce de redevance aux livres suivant le nombre de leurs emprunts, couvrant ainsi probablement la somme grâce aux cotisations des adhérents et permettant ainsi aux livres d’être peut être plus accessibles pour le grand public?
Si quelqu’un qui travaille dans le milieu de l’édition ou du livre passait par là et qu’il voulait bien essayer de me renseigner sur le pourquoi du comment du prix fixé en France et du fait que la concurrence soit à ce point contrôlée et régulée dans ce domaine là je serais content qu’on me l’explique afin que je puisse au moins savoir de quoi il retourne.
En tout cas il faut être sur ou presque que toutes les boutiques offrant les frais de ports gratuits et proposant des livres ou des produits culturels seront attaqués comme ces deux géants alors en tant que consommateurs, profitez en avant que ça n’arrive et que vous ne puissiez plus le faire.

Venez réagir sur le forum