Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Call Of Duty 4 Modern Warfare

Vive les fêtes de fin d’année et leurs cadeaux en tout genre, ça permet aussi de revoir certains amis et de leur taxer un peu des jeux auxquels ils ne jouent plus par exemple, et ça permet ensuite de se dire qu’on a bien fait ou pas de ne pas acheter le jeu 😉
Concernant ce COD4 le jugement sera moins tranché qu’il n’y parait et ce pour plusieurs raisons, la première étant que je n’ai pas eu le temps de finir le jeu complètement avant de me lasser de celui ci, la seconde étant que je ne suis pas un adepte de la série puisque je n’ai jamais joué à aucun des opus précédents sur aucune des plateformes sur lesquelles il existe.

En effet je ne suis pas vraiment fana des jeux qui parlent de la seconde guerre mondiale comme les premiers épisodes de la série ce qui explique que je les ai boudé et ce n’est pas cet épisode qui va me donner envie de laisser tomber toute autre activité vidéoludique pour les essayer, et pourtant.
Pourtant ce COD a de quoi séduire, un graphisme tout simplement beau, des textures, des modélisations, des environnements superbes et variés, une campagne séparée en deux permettant de vivre en parallèle les aventures d’un SAS anglais dans des zones de combats d’Europe de l’Est, et un Marine Américain dans ce qui pourrait être l’Irak (si je ne m’abuse les noms des pays ne sont pas cités explicitement).
Bref de quoi satisfaire tout bon joueur de FPS en lui offrant des missions de plein air, et des missions d’infiltrations, des missions d’exfiltrations aussi, et diverses autres choses dont je n’ai pas eu le temps de prendre la mesure, oui mais… Mais la beauté et l’intérêt des deux campagnes ne peuvent pas faire pencher une balance qui je trouve n’est pas très positive par ailleurs.
Certes les missions grâce aux scripts et au scénario qui ne laisse jamais la place à l’improvisation et à la liberté permettent de faire vivre des environnements riches et très interactifs, mais dans le même temps quelle frustration de ne pas pouvoir s’éloigner de quelques mètres du chemin officiel et de ne pas pouvoir faire ce que bon nous semble, faisant que parfois on a l’impression de se trouver dans un jeu de tir au pigeon.
Les ennemis arrivent par vagues, et comme dans Space Invader, il suffit de tous les zigouiller tranquillement un par un pour se laisser la porte ouverte et avancer, on attendrait presque comme dans les vieux Beat Them All, la flèche qui indique que la progression est à nouveau possible puisque la vague d’ennemis est terminée…
De temps en temps pour tromper l’ennui, les ennemis ne viennent pas de devant mais de derrière, d’autres fois ils sont planqués dans des bâtiments et vous devez aller les débusquer comme des rats pris dans une boite en carton d’ailleurs alors que le reste du jeu est passablement facile dans l’ensemble, certaines situations (je pense à une station télé) sont du domaine du délire pour peu que l’on ai perdu quelques hommes durant la mission.
D’ailleurs parlons en de la difficulté, elle est finalement toute relative, hormis ces deux trois endroits du jeu qui sont tellement plein d’ennemis qu’on se demande comment ils ne se tirent pas dedans mutuellement, le reste du temps ça ressemble plus à une promenade de santé, alors elle est belle, mais elle est parfois limite répétitive dans les actions à entreprendre et peu renouvelée.
Ne donnant finalement pas envie de pousser le jeu jusqu’au bout, je ne dis pas que je n’y reviendrais pas peut être après une petite pause, histoire d’oublier les divers défauts du produits, mais je ne suis définitivement pas fait pour les jeux scriptés qui gagnent en beauté et en mise en scène ce qu’ils perdent en spontanéité et en improvisation.
Je dois néanmoins reconnaitre que le fait de scripter à ce point un jeu provoque une immersion totale et rapide dans l’histoire et qu’on a vraiment plaisir à être ainsi plongé dans ces divers environnement de campagne, mais il faudra réserver le jeu à un public averti de ces lacunes si je peux les appeler ainsi, et qui saura profiter de ce jeu qui est tout de même une très belle réussite.

Venez réagir sur le forum