Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Ah les enfoirés!

Petit préambule, si tu es venu nourrir ton envie de flinguer de l’artiste réac, reprend ton baluchon et va voir ailleurs parce qu’ici je ne compte pas faire le procès du nouveau clip des enfoirés.
Non ici, je vais tenter de démontrer que les enfoirés ne sont pas forcément ceux que l’on croit…

Tollé général, bouh les vilains! Bandes de vieux riches réac! J’en passe et des meilleures dont certains semblent restés à l’âge scatophile des petits de maternelle.
Le nouveau clip des enfoirés à défaut de plaire aura au moins eu l’avantage de faire réagir et de faire causer. Malheureusement il a plus particulièrement fait causer ceux qui n’avaient rien à dire.
Procès d’intention, attaque personnelle contre tel ou tel voir l’ensemble des artistes, on voit tout et n’importe quoi à propos de ce clip.

Pour ceux qui n’ont pas encore eu la « chance » de le voir voici le lien officiel.

On aime, on n’aime pas, on comprend les paroles ou pas, tout est affaire de sensibilité et surtout d’intelligence.
Attention je ne dis pas que tous les critiqueurs sont de sombres imbéciles, il y a peut-être aussi au milieu quelques crétins.
Pour ceux qui n’iront pas voir le clip, en substance d’un côté une bande de jeunes qui posent des questions aux enfoirés qui jouent la génération précédente et qui leur répond.

lire la suite

Charlie et après ?

Je ne suis pas Charlie, oui je sais c’est mal.
Je ne suis pas chrétien, musulman, juif, athée, ou agnostique je suis humaniste. Je ne regarde pas le pathos et l’émotion de ces derniers jours, je regarde l’avenir parce que je suis père peut être, ou parce que j’ai envie de croire que le passé doit rester derrière nous et que nous avons l’avenir à construire ensemble.

Cela fait des années qu’on laisse le communautarisme se construire je l’ai déjà exprimé plusieurs fois. Des années qu’on laisse s’importer des conflits du monde entier sur notre propre sol. Sous couvert de protéger telle ou telle communauté, telle ou telle religion on a fini par laisser le terrain à une parole dévoyée, manipulée et au lieu de la contredire, de la combattre avec intelligence on a tenté de la faire taire à chaque fois et de la diaboliser. Ça n’a pas marché pour le FN en son temps et on a refait la même avec certains humoristes, puis avec certains extrémistes et ensuite on vient faire la morale en expliquant que les gens n’ont pas compris.

Mais pas compris quoi ? Qu’a-t-on expliqué ? Comment a-t-on combattu le mensonge et la manipulation de ces gens ? En tentant de les ridiculiser ? De les mettre au ban ? Sauf que nos sociétés ont beaucoup évoluées, internet est un formidable canal de communication incontrôlable et qui offre toutes les opinions (et c’est très bien ainsi). Mais justement au lieu de laisser les choses s’envenimer, au lieu de nourrir les pires idées, on aurait dû les combattre avec plus de force, plus de conviction qu’on ne l’a fait.

lire la suite

La pensée kidnappée

Ca faisait un bail que je n’avais pas eu l’envie de prendre le clavier pour un billet d’humeur, mais cette rentrée de Septembre aura eu raison de ma mise en repos. En effet depuis quelques semaines/mois/années on voit fleurir des « influenceurs » qui aiguillent les gens vers la bien pensée. Tout ce qui n’est pas de leur goût ou qui ne trouve grâce à leurs yeux pour une quelconque raison fini immanquablement discrédité, sali, rejeté.
Que l’on soit d’accord ou pas sur la manière ou le contenu, la parole doit être libre pour que les idées puissent être combattues.
Mais petit à petit au début, à grandes enjambées maintenant on ne répond plus aux idées par des arguments, ça serait trop simple, non on disqualifie, on dégomme, on dézingue et au pire si ça ne marche pas on se victimise pour que l’autre ne puisse plus avoir la libre parole.

Dernier exemple en date, le livre de Valérie Trierweiler « Merci pour ce moment ». Je souris souvent ces jours ci. Savez-vous pourquoi? Parce que tous les biens-penseurs, les humoristes, les journalistes, les politiques, tous ces gens bien intentionnés qui disent que ce livre est un torche-cul, et bien ces simples commentaires sont la preuve qu’ils ne l’ont pas lu ou alors fort mal… En effet je l’ai lu, et je sais ce qu’il contient. Et contrairement aux extraits utilisés pour la promo c’est un livre réfléchi, politique, avec certes des moments parfois du domaine intime qui ne sont que de peu d’intérêt, mais qui sont l’apanage de tous les ouvrages autobiographique que je connaisse… Alors oui clairement la plupart des ressentis de l’auteur mettent à mal celui dont elle parle. Clairement aussi, elle ne le présente certes pas à son avantage. Mais elle l’humanise, le rend « normal » ce qui entre nous est ce qu’il a toujours souhaité pour se démarquer de son principal concurrent pendant la campagne qui l’a mené au pouvoir. Et comme tout humain, il n’est pas exempt de défaut.

lire la suite

Stratégies politiques

Ou comment la politique nous montre que tout n’est pas affaire d’idées, de convictions ou de plans d’avenir mais plutôt de pourcentage et de nombre de votants…
Suite à une vidéo vue dans laquelle un homme visiblement remonté parle d’un think tank (ces groupes de réflexion à la mode qui font du brainstorming et des études à tout va sur tout) qui serait responsable entre autre de divers rapports ayant servis à définir la politique électorale du PS en 2012.

Au départ comme toujours, j’ai pris mes pincettes et je me suis méfié de tout ce qui était indiqué. Puis j’ai quand même pris le temps d’aller sur le site du groupe en question.
J’ai cherché un peu et j’ai trouvé le rapport en question. Et là j’ai été particulièrement sidéré du résultat de ma lecture.
Même si je pondèrerais assez ce que la vidéo indiquait, malheureusement ce rapport montre bel et bien certains des points relevés et surtout explique plus qu’on ne l’imagine la politique actuelle et le fonctionnement de nos politiques.

Clairement on sombre dans le cynisme assez rapidement. En effet ce rapport présente l’électorat moyen du PS. Faisant un historique rapide des choses avant de faire un constat terrible, les ouvriers, la classe prolétarienne ne vote plus autant pour le PS qu’avant.
Le rapport ne pointe pas ce qui pourrait être du fait de la politique de gauche menée par divers gouvernements par le passé lors de cohabitations ou lors de la présidence Mitterrand, mais préfère sortir les raisons pour lesquelles les ouvriers eux même ne s’identifieraient plus dans le PS.
Bin oui ces salauds gagnent mieux leur vie qu’avant, et ils seraient donc plus enclins à voter à droite.

lire la suite

Echangez vos enfants sur internet

Oui ce titre est racoleur mais c’est malheureusement ce que révèle une enquête de l’agence Reuters disponible à cette adresse http://www.reuters.com/investigates/adoption/#article/part1.

Aux Etats Unis, des parents rencontrant des difficultés avec des enfants adoptés légalement se tournent vers des groupes de discussion ou des pages Facebook sur lesquelles ils prennent contact avec d’autres parents désireux d’adopter leurs enfants. La pratique se nomme « Re-homing » et semble être d’une grande ampleur. Comme on l’imagine aisément tout se fait en marge de la légalité mais avec des documents qui permettent à l’adoption d’être finalement « acceptable ».

Comme les services sociaux ne sont pas au courant les adoptions se font directement de parents à parents. Après une prise de contact, un simple rendez-vous sur un parking et quelques documents signés comme on le ferait pour des animaux de compagnie. En effet l’on peut donner la responsabilité d’un enfant à d’autres personnes assez facilement aux Etats Unis. L’enquête de Reuters révèle des cas d’enfants abusés ou d’adoption par des familles à qui l’on avait retiré leurs enfants pour maltraitance par exemple. Et dans les pires des cas on imagine facilement que des pédophiles peuvent utiliser ces réseaux afin d’adopter auprès de familles dans des situations très difficiles des enfants sans grande difficulté.

lire la suite

Le mariage pour tous

Il est des sujets d’actualité que j’évite sciemment. Trop d’émotion, trop d’extrémisme, trop de tensions et finalement peu ou pas assez de bon sens. Mais là j’avoue que le débat sur le mariage pour tous finit par me rendre malade.
On est devant le cas typique d’une société en perdition, je m’explique. D’un côté des couples tout à fait ordinaires (qu’ils soient composés d’homme et de femme, de femmes ou d’hommes) qui veulent s’unir. De l’autre des flopées d’intégristes de tout poil, de toutes les religions (alors là ils savent faire front commun sans se foutre sur la gueule hein…) qui font des pieds et des mains pour l’éviter.

Quels sont les arguments anti? La plupart du temps? Des conneries, des digressions, des éventualités, des pourquoi pas, des approximations. Aucun opposant ne trouve de raison contre le mariage si ce n’est que:
"Ça va détruire la cellule familiale" <= bon et le divorce alors faut l’interdire aussi?
"Et après ça sera quoi?" <= déjà qu’on leur donne les même droits que pour les couples hétérosexuels, ça fait 50 ans que ça dure cette affaire, avant le après on sera déjà tous cannés…
"Autant autoriser le mariage inter espèces" <= ouais mais inter espèces de con et tu seras dans le premier wagon…
"Le mariage homosexuel ça n’est pas naturel" <= tiens donc, parce que le mariage c’est naturel? Je n’ai pas été invité par des pigeons ou des écureuils mais je suis sûr que leurs cérémonies dépotent.

lire la suite

L’étoile noire de Barack

Il est une loi américaine que vous ne connaissez probablement pas, bien qu’on en parle depuis quelques semaines avec ironie sur le vieux continent. C’est celle des 25 000 signatures. Toute proposition recueillant 25 000 signatures d’après cette loi de 2011, doit être examinée par la Maison Blanche. Ce qui fait que toute proposition un tant soit peu soutenue par le peuple américain devrait d’une manière ou d’une autre passer dans les mains du président. Même si cette loi n’engage en rien une éventuelle prise de décision en rapport avec cette proposition bien entendu.

Hors il se trouve que des petits malins ont fait une proposition en Novembre qui vient d’atteindre le quota nécessaire. En effet elle suggère la construction de l’étoile noire (oui oui celle de Star Wars) par les Etats Unis, avec un début des travaux pour 2016. On s’en doute bien, cette histoire n’ira pas bien loin, puisqu’il parait impensable qu’un tel monument de gigantisme puisse être construit (et je vous fais grâce des éventuelles technologies que nous ne pouvons même pas imaginer).

Mais voilà, l’information est suffisamment épicée pour faire jaser tous les journaux en ligne du monde. Barack va devoir examiner cette requête malgré sa non négligeable stupidité. Comme si gouverner la première puissance mondiale n’était déjà pas assez contraignant. Voilà que tout un chacun pour peu qu’il soit suivi par suffisamment de monde peut faire les propositions les plus farfelues.

lire la suite

Coup au cœur oui…

Depuis plusieurs semaines déjà une chanson qui passe en radio me file de l’urticaire et ça n’est rien de le dire. Aucune animosité pour les interprètes, ni pour le style ou la musique, ce sont les paroles qui me désolent. Cette chanson je vous l’adresse directement sur youtube pour le cas où vous n’auriez pas eu l’occasion de l’entendre.

http://www.youtube.com/watch?v=TFrGD6kfwIc

Chanson de Kenza Farah et de Soprano, elle nous raconte une histoire du genre des films de l’après-midi de M6… Le petit couple amoureux gouzi gouzi qui apprend une terrible nouvelle qui va les faire basculer dans l’horreur. Mais grâce au courage, au sacrifice et à l’abnégation tout va s’arranger ou presque… Beuargl, désolé c’est la guimauve moi ça me barbouille…

Il est question dans la chanson d’une jeune femme qui va mourir sans greffe de cœur, et qui a comme donneur compatible son mari. Comme de bien entendu le don de cœur n’existe pas, puisqu’il parait difficile de vivre sans. Le mari se sacrifie en se suicidant (bon ça c’est le clip qui le dit parce que la chanson est moins claire) pour que la jeune femme puisse avoir sa greffe.

Même si on passe les pires énormités d’une pareille histoire (et elles sont nombreuses) comment peut-on mettre en chanson pareille ânerie ? Tout d’abord parce qu’en France le don d’organe n’existe pas de personne à personne en tout cas pour ce genre d’organes. Ensuite comment se suicider proprement et ne pas abîmer le cœur ? Bin oui ma bonne dame, parce que normalement c’est lors d’une mort cérébrale et les organes encore en état de marche que s’opère l’extraction de l’organe. Car si l’organe a cessé de fonctionner même un temps court, il sera abimé. Hors que voit-on dans le clip ? Soprano qui va prendre un bain, on imagine qu’il essaye de se noyer donc qu’il va subir un arrêt cardiaque… Et je vous en passe encore des pelletées de conneries…

lire la suite

Depardieu ou le tir au pigeon

On a probablement trop déjà entendu parler de l’affaire Depardieu, et pourtant, le mal dont est issu ce problème est bien plus sournois qu’on ne le pense et ce n’est pas en tirant sur la glace visible que l’iceberg fondra un jour.
Parce que le problème des impôts est un vrai problème en France, la preuve avec tous les exilés fiscaux qui ont précédés Depardieu et dont certains sont du bord politique actuellement au pouvoir (et qui ne sont pas revenus au dernières nouvelles…)

Commençons par comprendre la démocratie, des hommes sont élus par le peuple, ce peuple qui a donc à priori tout pouvoir et qui devrait pouvoir sanctionner ou obliger ces mêmes élus à suivre des règles.
Oui mais voilà ceux qui font les lois sont entre gens du "même monde" et il est clair que l’un des gros problèmes de notre république vient du fait que les lois qui les concernent sont aussi acceptées ou refusées par ces mêmes personnes.

On parle de vouloir faire des économies, on augmente les prélèvements, et pendant ce temps rien n’est fait pour réguler les dépenses gargantuesques de nos élus.
La baisse du salaire des ministres? Retoquée… Le non cumul des mandats? Refusé et annulé… Les avantages de retraite et ou de pension de nos élus? Intouchables…
Ma foi, si on voulait un système qui donne l’impression de s’auto protéger aux dépends de ceux qui eux sont obligés de faire des efforts on ne s’y prendrait pas autrement.

lire la suite

La violence est elle sexuée?

Hier le 25 Novembre c’était la Journée Internationale de Lutte contre les Violences faites aux Femmes.
Toute la journée nous avons eu droit à diverses informations et reportages tous plus larmoyants les uns que les autres sur ce problème de société.
Sauf que je crois qu’on le prend par le mauvais côté du manche si je puis dire.

En effet même si la violence faite aux femmes est probablement injustifiable dans la majorité des cas, qu’en est-il de la violence faite aux enfants? Et j’irais même jusqu’à dire faite aux hommes?
N’y a-t-il donc dans nos sociétés que des mâles brutaux pour mettre des trempes à leurs femmes?
Non bien sûr que non, la société n’est plus aussi facilement segmentable que l’on pouvait le croire il y a de cela quelques décennies.

Et c’est bien ce qui me chagrine dans cette journée. On occulte (sciemment) toutes les autres formes de violence pour se concentrer sur celle-ci.
Est-elle plus horrible, plus inhumaine, plus dégueulasse? Je ne pense pas pouvoir en juger, ce que je sais par contre c’est que l’inverse est aussi quelque chose d’anormal.
Mais combien d’hommes peuvent porter plainte sans risquer de ne pas être crus? Combien meurent chaque année de la faute d’une femme violente? Peut-être ne sont-ils comptés que dans les chiens écrasés des journaux sous les "coups de sang" ou "drame familial".

lire la suite