Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Doit on appartenir à un genre littéraire

On le voit tous les jours ou presque dans les domaines "artistiques", une fois posé l’étiquette d’un genre difficile de s’en sortir.
Lorsqu’un acteur étiqueté comique fait du dramatique on salue la performance, dès qu’un chanteur lyrique fait dans la pop aussi, mais certaines autres transgression ne donnent pas les mêmes résultats.
Peut-on tout à la fois écrire des poèmes, de la prose, écrire de la science-fiction, de la littérature enfantine, de l’érotisme et y arriver dans chacune de ces différentes catégories d’écriture?

Ma foi la réponse est oui, il est clair que l’on ne peut exceller en tout, et que certains genres sont plus pointilleux que d’autres, voir même techniquement difficiles à aborder si l’on veut être touche à tout.
Mais doit-on pour autant se "spécialiser" dans un domaine particulier sous prétexte que l’on a plus de facilité à l’écrire ou que l’on a l’impression que ce sont ces textes-là qui plaisent le plus?
Ecrire c’est comme chanter, ou jouer d’un instrument, il y a forcément un style particulier que l’on préfère et où l’on prend le plus de plaisir, et ça se voit.
Mais se laisser enfermer dans ce genre c’est aussi se priver du reste. Petit à petit on perd des morceaux de soi que l’on n’arrive plus à exprimer et qui finissent par complètement bloquer l’inspiration du reste.

lire la suite

Question d’équilibre…

Marre des anti-corridas! Bin ouais, ras le cul de ces affiches partisanes et violentes. Marre de la manière dont sont traités les gens qui apprécient.
Marre surtout de cette énergie et de ce pognon dépensé pour cette cause alors que bordel des gens meurent dans les rues chaque année et là on n’en a que foutre!

Si je suis aussi remonté c’est qu’on parle d’une chose dont les gens par empathie plus que par conviction vont propager sans même jamais se prendre par la main pour aller voir les chiffres…
Qu’est-ce que ça représente en nombre de taureaux tués la corrida (en France uniquement)?
Environ 70 événements taurins par ans. J’ai trouvé un chiffre d’environ 6 taureaux tués par événements.
Soit 420 taureaux tués dans des arènes chaque année en France.

Ok c’est surement trop peut-être, mais maintenant un chiffre, banal, vulgaire que plus personne ne regarde de nos jours.
En 2011 plus de 329 personnes sans domicile fixe mortes dans la rue.
Bah ouais mais bon les taureaux c’est beau, ça a la poil luisant et tout, le sdf ça pue, ça picole et puis ça vole c’est bien connu.

Bon ok d’un côté on a un animal, qui vit dehors, habitué à mener un combat permanent, qui finit sa vie dans d’atroces souffrances et de l’autre une bête à cornes comme les milliers voir millions d’autres qui sont abattues pour faire des steaks…

lire la suite

Se faire plaisir

Je me suis souvent demandé pourquoi écrire. Plus que ça même, quel enrichissement cela apporte, et surtout pour qui et pour quoi se donner la peine de le faire.
Longtemps j’ai cru que je le faisais pour moi, et même si c’est vrai de prime abord, ma manière de le percevoir était faussée.

J’ai eu plus qu’à mon tour envie d’être lu. L’envie de plaire, de faire réagir, l’envie d’être reconnu comme quelqu’un qui sait écrire, qui sait choisir ses sujets, à la pointe des idées ou des modes.
Mais ceci est la partie narcissique de l’écriture, qui ne devrait normalement pas être une motivation. Du reste elle ne l’est qu’à partir du moment où elle se nourrit de résultats.
Dans une telle mentalité, on écrit quand ça plait, on prend plaisir à se sentir lu, à voir des réactions, on partage et on cherche à plaire toujours plus.

Mais on se perd lentement mais surement dans pareil processus. L’écriture ne doit pas être faite pour attirer un support, une affection, une reconnaissance. Toutes ces choses vont et viennent, existent ou pas mais ne doivent pas être recherchées.
Je l’ai découvert récemment en lisant un livre, en fait je crois que j’ai seulement eu besoin qu’on me mette devant quelque chose que je savais déjà et que j’avais déjà compris sans pouvoir le nommer.
Ecrire c’est se partager, s’offrir, se livrer, que ce soit dans la fiction ou pas, dans l’émotion ou dans l’action.
Mais il faut le faire pour soi, savoir si ce que l’on partage nous enrichit ou pas. L’écriture ne devrait pas être une tentative de se constituer auprès des autres, pas plus que les autres moyens d’expression ou les arts en général.

lire la suite

Les Simpsons censurés au nom de la loi Evin

lghr0173 homer-simpson-duff-beer-the-simpsons-poster

Je sais que ça fait racoleur comme titre mais l’histoire n’est pas banale en effet…
Comme vous le savez surement W9 est la chaine de diffusion des Simpsons depuis quelques années.
Hors depuis la rentrée une nouveauté a fait son apparition dans les épisodes pourtant bien connus.
La bière Duff consommée à outrance par Omer est désormais floutée dans les épisodes! Pourquoi une telle censure?

C’est simple, à l’origine cette bière n’existait pas, elle était purement fictive et donc sa publicité n’était pas soumise à la loi.
Mais depuis quelques années aux Etats Unis et depuis cet été en France, elle existe bel et bien et peut s’acheter dans le commerce.
Devant le succès de la série, cette marque est devenue réelle surement parce que les gens souhaitaient pouvoir la goûter dans la réalité.

Oui mais dans ce cas elle tombe sous le coup de la loi Evin qui interdit la publicité pour les boissons alcoolisées.
Fini donc les bouteilles de bière Duff répandues partout dans la série, désormais elles seront floutées pour ne plus faire apparaitre la marque.
Ce qui me fait me demander comment seront gérées les apparitions certes rares mais pourtant régulières de DuffMan… En effet même en le floutant il n’en reste pas moins que son nom est lui aussi probablement soumis au même régime strict.
Probablement qu’il trouvera en France une deuxième "appellation" afin de respecter scrupuleusement la loi.

lire la suite

Le faux BUG Facebook

Manuel de journalisme ou comment ne pas vérifier une info avant de la relayer parce qu’elle vient d’un autre journal et qu’il ne faudrait pas qu’ils aient un scoop sur lequel on ne serait pas présent…
Vous n’avez probablement pas pu y échapper, depuis hier des messages alarmistes circulent partout de sources pourtant "apparemment fiables" indiquant qu’un BUG de Facebook ferait apparaitre les messages privés sur le fil d’actualité (Timeline).

Chacun y allant d’un je l’ai observé renforçant encore ainsi cette idée et cette paranoïa. Sauf qu’en fait il semble bien que le problème n’a tout simplement jamais existé…
A priori parti de Metro, l’info s’est propagée à vitesse grand V, dans tous les médias, au point que le gouvernement s’en est mêlé en parlant d’un problème grave de confidentialité.
Bien sûr personne n’a essayé de comprendre exactement ce qui était en cause, et il y fort à parier que la plupart de ceux qui ont constatés le BUG n’y connaisse pas grand-chose en informatique et peut être même en Facebook…

Résumons la non-affaire, un premier type annonce que ses messages privés sont publiés sur son timeline. D’autres viennent et disent la même chose, tout le monde s’enflamme, l’info circule personne ne vérifie et c’est le buzz le plus ridicule depuis des semaines.
En effet ce que les gens voient c’est un nouveau cadre nommé "amis" et dans lequel apparaissent certains commentaires ou messages que vos amis ont publiés sur votre mur d’actualité au cours de l’année.
Sachant que ces messages étaient déjà visibles, et publics, ils ne sont juste que positionnés dans un cadre particulier et hors contexte.
Si vous cliquez sur ces messages ils sont d’ailleurs replacés dans le contexte et permettent de retrouver d’où ils sont issus.

lire la suite

Les mouvements d’opinion "contrôlés"

Depuis plusieurs jours on voit fleurir sur les réseaux sociaux de nos sociétés ultra-connectés des centaines de réactions indignés pour le moins aux émeutes qui ont lieu dans les pays à forte population musulmane suite à l’affaire qui a mis le feu au poudre.
Et plus les jours passent et plus je vois un parallèle se former entre les deux mouvements qui me semble loin d’être anodin ni d’être le fruit du hasard…

Si on regarde ce qui se passe ailleurs dans le monde on voit des gens qui sont manipulés par des personnes en qui ils ont confiances. Qu’ils soient religieux ou simplement plus éduqués que la masse. Ce sont eux qui transmettent le feu et qui attise ensuite le brasier car combien des participants à ces émeutes ont réellement eu l’occasion de voir ou d’apercevoir simplement le film qui est mis en cause?
Et dans le même temps on assiste à la même chose sur les réseaux sociaux, les gens sont manipulés par des personnes en qui ils ont confiances. Ils ne cherchent pas à se forger une opinion, pas plus qu’à se renseigner ou à vérifier les choses, ils acquiescent et prennent les armes aussi vite et aussi mal que de l’autre côté de la barrière.

lire la suite

L’Apple touch

Apple présentait il y a quelques jours ses nouveaux produits, et entre autre le très attendu iPhone 5. Je ne compte pas revenir sur ce téléphone, ni sur ses éventuelles avancées ou déceptions sur le plan technique.
Ce qui m’intéresse c’est le fait que où que vous alliez, quoi que vous fassiez vous ne pouvez pas ne pas en entendre parler.
Tout le monde a un avis bien sûr, souvent tranché et définitif, mais quoi qu’il se passe, il est dans toutes les conversations et semble accaparer l’espace.

C’est ça l’Apple touch. Aucun autre téléphone, même très innovant comme la concurrence en sort parfois, n’arrive à avoir une telle couverture médiatique. Et surtout une telle place dans l’espace public.
Chacun y va de son petit commentaire, de sa petite phrase assassine ou de son aveu à vouloir l’acheter.
Sur facebook, les statuts, les commentaires frisent l’indécence. Et tout ça pour quoi finalement? Un simple téléphone très classique et qui en dehors de quelques nouveautés (bienvenue vu le niveau de la concurrence) n’a rien de révolutionnaire.

Comment une marque est-t-elle devenue ainsi prégnante sur la vie des gens? Difficile à l’expliquer. Apple moribonde dans les années 90 revenue à la vie et implantée maintenant dans des millions de foyers.
Les keynotes et autres présentations techniques n’ont jamais autant intéressé les gens, surtout les profanes. Mais surtout une marque n’aura que rarement eu autant en même temps d’adorateurs et de détracteurs sans que l’un ou l’autre camp devienne un effet de mode.
Une chose est sûre, même s’il semble séduisant, cet iPhone ne va pas changer le monde de la téléphonie. Et surtout il va continuer à se vendre sans qu’Apple n’ait réellement besoin de faire quoi que ce soit.
L’Apple touch, c’est la réussite téléphonée par une gestion calibrée de l’attente, de l’envie, créant un effet de manque et un besoin de satisfaire une impulsion.
Le premier dealer technologique dont les doses malgré leurs coûts ne découragent pas les junkies 😉

lire la suite

Le déo qui résiste 72 Heures!

Si ça ce n’est pas une des évolutions majeures du 21 ème siècle je ne sais pas ce que c’est!
Non parce qu’avant le déo il marchait quoi? 24 ou parfois même 48 heures, mais pas plus.
C’est vrai bon sang ça obligeait à se doucher tous les jours ou dans le meilleur des cas tous les deux jours. Mais maintenant on est tranquille, enfin, on peut se doucher une fois tous les trois jours seulement et sentir le frais sous les bras…

Bien sûr il ne faut pas prendre au pied de la lettre ce genre de publicité, mais quelle bêtise tout de même que de nous vanter une durée hypothétique qui ne sera jamais atteinte… Ou alors il faut nous dire que le déo résiste à l’eau et à la douche nous permettant ainsi de n’en mettre que tous les trois jours mais là encore ce serait une bêtise sans nom…

Reste l’explication la plus rationnelle, à savoir on nous donne une durée de ce genre pour exprimer une quantité de sudation ou d’odeur qui serait l’équivalent de trois jours de transpiration. Donc en clair pour tous ceux qui sont à mi-chemin entre le roquefort coulant et l’éponge moite, il vous faut un déo qui dure le plus longtemps possible. Pour les gens normaux et bien simplement si jamais vous avez une forte montée d’hormones ou de stress, vous arriverez à garder les aisselles aussi sèches qu’un cul de bébé dans une Pampers (oups… oui je fais de la pub si je veux d’abord).

lire la suite

A votre écoute, coûte que coûte

C’est ce que je nommerais un BLING (Brillamment licencieux et illimité nouveau genre).
Je vous préviens de suite c’est une émission qu’on adore ou qu’on déteste, mais il ne peut y avoir de juste milieu étant donné la conception de celle-ci…
Le principe? Un auditeur (de France Inter) appelle et tombe sur deux brillants thérapeutes et pédagogues que sont Philippe et Margarete de Beaulieu qui vont tout faire pour répondre aux justes interrogations de l’auditeur.

Un petit tour sur le site officiel de l’émission suffira à vous permettre de voir dans les biographies de nos deux énergumènes que nous avons affaire à une émission politiquement incorrecte et d’humour.
Mais force est de reconnaitre que ma première écoute s’est passée en live et que j’ai eu un mal fou à déterminer si c’était du lard ou du cochon… En effet le ton est tellement bien vu, les répliques cinglantes à souhait mais toujours tellement réalistes que l’on en vient presque à croire que nos deux pitres sont réels.

Depuis les premières diffusions bien sûr que le secret s’est légèrement éventé, avec entre autre le nom des deux acteurs qui incarnent notre couple de médecins. Mais même dans ce cas chaque émission est un régal, une pépite, une friandise. Bien sûr on a déjà tout dis et son contraire et j’avoue ne pas désirer comparer cet humour subversif avec quoi que ce soit ayant déjà été fait. Pour ma part c’est un ovni radiophonique, ayant réussi à rendre crédible et plausible l’impossible.

lire la suite

Megaupload et les sites de partage de fichiers

Petit à petit et jour après jour, les sites de partage de fichiers semblent disparaitre du paysage internet. Que ce soit par peur des poursuites éventuelles, sur demandes d’ayant droits ou simplement sous le coup d’une opération de justice comme ce fut le cas pour MegaUpload, ils disparaissent les uns après les autres ou changent leur forme pour se conformer à la législation.

Je ne souhaite pas débattre sur le bien-fondé de cette campagne anti-piratage ou sur les revendications des ayants droits qui en sont à l’origine. Mais je voudrais que l’on découvre un peu la face cachée de l’iceberg derrière ce qui semble être un coup promotionnel et publicitaire plus qu’une réelle tentative de faire en sorte que les artistes soient protégés. Diverses études ayant déjà prouvées dans le passé que les internautes qui téléchargeaient le plus étaient aussi ceux qui achetaient le plus de produits culturel…

L’outil de partage de fichiers est l’outil visé par cette campagne de fermeture. Après avoir essayé de faire fermer les réseaux de peer to peer, après avoir essayé de faire filtrer certains ports et certaines applications par les FAI, désormais on essaye de faire fermer des sites parce qu’ils peuvent potentiellement héberger des fichiers protégés. Quand bien même le site propose une politique permettant de filtrer les fichiers sur demande des ayant droits (comme YouTube…)

lire la suite