Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Philippe Vandel – Oui, Tiens, Pourquoi

Pourquoi est-il si difficile d’enlever le plastique autour des CDs? Pourquoi lorsque deux personnes parlent en même temps à la télé on ne comprend rien alors qu’autour d’une table dans un repas de famille on arrive à suivre plusieurs conversations en même temps?
Oui tiens pourquoi?

C’est en partant de ce principe simple que Philippe Vandel nous offre à nouveau un livre de questions-réponses, amusant, et passionnant.
Philippe Vandel n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai dans ce domaine, ses ouvrages sur les "Pourquoi" sont nombreux et variés certains parus avant il me semble et d’autres après celui-ci.
On y découvre de nombreuses choses tout en s’amusant. Comme à son habitude, avec Philippe Vandel, tout est à prendre avec légèreté, avec subtilité et second degré.
Pour autant toutes les explications sont parfaitement correctes et scientifiquement parfois détaillées. Tantôt drôle, tantôt sérieux, les pourquoi se suivent mais ne se ressemblent pas.

Qu’on les lise un par un ou d’une traite tellement ils sont savoureux on dévore ce livre avec entrain, tant il est rapide à lire et bien écrit.
Les explications durent rarement plus de quelques pages, avec chaque fois des mises en perspective, des renvois dans les époques historiques correspondantes si nécessaire.
Et toujours cette formidable énergie qu’il déploie pour aller chercher le pourquoi de toutes ces choses qui nous entourent et dont on a fini par concevoir qu’il y avait surement des raisons même si on ne les connaissait pas.
Un livre à mettre entre toutes les mains, des ados aux plus âgés, chacun saura y trouver son compte.

lire la suite

Stephenie Meyer – Les Ames vagabondes

Vagabonde, une âme expérimentée est envoyée sur terre pour prendre possession du corps de Mélanie, une humaine rebelle qui combat l’invasion du monde par ces « parasites ».

Son insertion ne sera pas aussi aisée qu’elle le devrait, et va se nouer entre les deux créatures une relation étrange qui va mener Vagabonde à découvrir les émotions humaines et la force qu’elles peuvent avoir.

Ecrit après la saga Twilight, ce roman utilise des ressorts parfois similaires. Un triangle amoureux qui va se nouer à l’insu des personnages, un monde étrange dans lequel le paranormal s’exprime avec des aliens au lieu de vampires ou de loups garous.

Au final un roman de science-fiction et de romance qui se laisse lire. Encore faut-il apprécier la manière dont Stephenie Meyer décrit les émotions de ces personnages.

Tout comme dans la saga Twilight, le personnage principal nous entraine dans les méandres de son esprit, dans ses émotions, et dans son ressenti.

L’histoire est suffisamment différente pour ne pas laisser un goût de déjà vu, et finalement Stephenie Meyer parvient à donner corps à ce monde étrange dans lequel les humains ont été envahis par une race alien qui annihile les émotions.

lire la suite

Stéphane Guillon – On m’a demandé de vous calmer

Recueil des chroniques de Stéphane Guillon jusqu’en Juin 2009, cet ouvrage ouvre sur son entrevue avec le patron de Radio France qui aura la formule qui sert de titre au livre.
Ici sont consignées, non pas toutes les chroniques de la période qu’il couvre mais la plupart. Elles suivent un ordre chronologique permettant ainsi de voir l’évolution entre deux passages d’un même invité par exemple.
Pour ceux qui ne connaissaient pas, dans l’émission où chroniquait Stéphane Guillon, il passait quelques minutes avant l’interview en direct d’un invité, ce faisant il introduisait l’invité et parfois le brocardait juste avant que celui-ci ne soit à l’antenne.

Ses chroniques ont été remises en forme pour le passage à l’écrit, mais gardent toutes leur verve et leur mordant. On aime ou on n’aime pas son humour si particulier, mélange de noirceur, de cynisme et de second degré.
Certaines chroniques sont préfacées par une remise en place du contexte ou par des explications concernant la réaction des invités ou des anecdotes relatives au jour du passage.
Chez Stéphane Guillon on peut apprécier la façon qu’il a de faire résonner les chroniques concernant les mêmes invités avec parfois des retours sur une chronique précédente ce que la présentation chronologique permet d’apprécier plus justement.

lire la suite

Christophe Lambert – Le commando des immortels

Alors que la guerre du Pacifique fait rage, les Etats Unis arrivent à négocier avec les Elfes peuple spécialiste de la nature leur intervention dans le conflit pour leur venir en aide.
La guérilla dans la jungle qu’ils affrontent pourrait tourner à leur avantage avec ces alliés, seulement voilà, les Elfes acceptent à la seule condition qu’un humain les accompagne, un spécialiste de la culture Elfique, un dénommé Tolkien…

Un roman surprenant à plus d’un titre, tout d’abord par l’auteur qui n’est pas l’acteur que l’on connait bien contrairement à ce que j’ai longtemps cru (oui je sais Google est mon ami). Deuxièmement sur le thème, le contexte et surtout le mélange des genres.
Et la sauce prend, elle prend même relativement bien et elle finit par offrir une aventure pleine de rebondissements, et de surprises dans un contexte à la fois historique mêlant le fantastique.
On aime ou pas les romans de ce genre mais j’avoue que l’idée sous-jacente à ce roman est l’une de celle qui offre tant de possibilités qu’elle permet tout et son contraire. C’est un peu l’idée qui sous-tend à la série Sliders sans trop en dire.

lire la suite

Annie Ernaux, Frédéric-Yves Jeannet – L’écriture comme un couteau

Livre d’entretiens entre Annie Ernaux et Frédéric-Yves Jeannet, cet ouvrage est un témoignage à la fois sur la démarche qui a mené Annie Ernaux à l’écriture et sur sa manière à proprement parlé d’écrire.
Jeannet, lecteur attentif d’Annie Ernaux, oriente les questions et tente d’apporter une structure au témoignage de l’auteur qui reconnait-elle même se laisser entrainer parfois lorsqu’elle écrit vers des errements qui semblent répondre à ses propres recherches intimes.

Livre intéressant qui nous plonge dans l’esprit d’un écrivain, on y découvre sa manière de percevoir l’écriture, son travail, ses questionnements.
A la fois témoignage et hommage, il est aussi un moyen de se rendre compte que même si l’écriture est quelque chose d’intime et de très personnel, on découvre comme des flaques de soi dans certains moments.
Comme si le processus qui mène à écrire puisait ses racines dans l’histoire, le vécu, et nourrit de cette graine poussait durant toute la vie vers divers horizons tous différents.

Un ouvrage intéressant mais qui peut parfois s’avérer abrupt ou difficile d’accès si on n’est pas intéressé par la démarche et par l’envie de découvrir le travail d’un écrivain.

lire la suite

Jesse Kellerman – Les Visages

Ethan Muller met la main sur une série de dessins remarquables. Travaillant dans le milieu de l’art il espère que ces dessins seront sa plus belle réussite, mais lorsqu’il les expose ce n’est pas d’art dont il est question.
En effet un ancien flic reconnait dans ces portraits certains enfants victimes des années plus tôt d’un mystérieux tueur en série. Alors pour Ethan, découvrir qui est le Victor Crack auteur de ces tableaux va vite virer à l’obsession.

Une histoire prenante, pleine de rebondissements. Qu’on aime ou pas on se fait balader du début à la fin, une fin loin d’être convenue même si elle commence à se dessiner parfois par petites touches.
Petites touches car l’auteur prend grand soin à ne jamais dévoiler plus que nécessaire dans la construction de son roman. Un roman qui prend aux tripes, par moments l’obsession d’Ethan semble transpirer dans les mots. La psychologie des personnages est très détaillée, permettant de comprendre les pourquoi et les comment sans jamais avoir besoin d’explications superflues.

Ce tout jeune auteur est le digne héritier de ses ainés. Qu’on aime ou qu’on déteste au final ce roman, il ne laisse pas indifférent et c’est ce qui justement le différencie de pas mal d’autres romans parfois insipides.
Une plongée dans la psychologie de personnages tous plus touchants les uns que les autres, qui ont un relief vraiment puissant. Un roman à lire si on aime les thrillers bien ficelés et qu’on apprécie les rebondissements parfois un peu tarabiscotés.

lire la suite

Jonas Jonasson – Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Allan Karlsson n’a aucune envie de fêter son centième anniversaire dans la maison de retraite qui l’abrite avec les pensionnaires séniles et le personnel. Alors plutôt que de subir, il va s’enfuir, et c’est en charentaises qu’il va prendre la tangente en ce jour spécial.
Mais comme le destin n’a jamais été mesquin avec Allan Karlsson, ce qui aurait pu n’être qu’une petite escapade sans conséquence va se transformer en cavale lorsqu’il va se retrouver en possession d’une étrange valise…

Voilà ce que je nommerais un road movie à la Suédoise. Dès le départ notre pauvre héros va se retrouver embringué dans diverses intrigues à tiroir. Et plus le roman va avancer plus il va faire de rencontres improbables qui vont le mener à se souvenir de sa vie.
Et la vie d’Allan n’est pas une vie commune. Tel Forrest Gump, il aura traversé le siècle en se trouvant toujours au mauvais endroit au mauvais moment. Mais finalement n’était-ce pas plutôt le bon endroit au bon moment? A moins qu’Allan ne soit un homme capable de faire se réaliser des choses irréalisables.
Et lorsque la Suède va s’émouvoir de l’histoire de ce cher centenaire disparu, l’histoire va prendre un tournant à la fois plus sombre et plus cocasse.

lire la suite

Stephenie Meyer – L’appel du sang (La seconde vie de Bree Tanner – Hésitation Novella)

Bree Tanner une adolescente de 15 ans va croiser la route de Victoria que les lecteurs de Twilight connaissent. Ce roman décrit cette rencontre et sa transformation en Vampire rejoignant les rangs de celle qui cherche à tuer la famille d’Edward.

Intégré comme un ajout à la saga, il raconte le parcours d’un personnage secondaire dont on croise la route dans la saga officielle. Avec le destin que l’on sait lorsqu’on a lu les autres romans.
Comme à son habitude Stephenie Meyer se concentre principalement sur les émotions, les sentiments de ses personnages, et tout au long de ce livre on va découvrir ce qui anime Bree et ce qui la rend si spéciale.
La mise en perspective depuis un des personnages vampiriques de l’univers de Twilight permet de découvrir le mode de vie des vampires qui n’ont pas choisi de fonctionner comme la famille Cullen.

Un ajout qui n’est pas inintéressant, surtout si on prend en compte le fait qu’il complète parfaitement certaines zones d’ombre que le roman ne lève pas quant à la manière dont Victoria s’y prend pour lever une armée.
Toutes les lumières sont faites depuis l’autre camp sur ce qui se limite dans le roman à ce que les personnages principaux sont censés savoir et/ou découvrent en cours d’histoire.
Et puis on ne peut que finir par se lier à cette vampire si spéciale, qui partage ainsi avec nous durant tout le roman ses sensations, ses besoins, ses désirs, et qui va se retrouver bien malgré elle prise dans une guerre dont elle n’a aucune clé et pour laquelle son destin va être chamboulé à jamais.

lire la suite

Philippe Djian – "Oh…"

Michèle se réveille sur le sol de sa maison, elle vient de subir un viol, une agression rapide, singulière qu’elle va cacher à son entourage comme si rien ne s’était passé.
Mais petit à petit, elle va sombrer, plongeant dans les méandres de son être, percutant son quotidien et sa vie comme une bille de flipper un peu folle.
Son existence va forcément être changée par ce qu’elle a vécu, même si elle refuse de le reconnaitre, mais sombrera-t-elle dans la folie ou saura t’elle refaire surface.

« Trois petits mois dans la vie d’une femme » pourrait être le sous-titre de ce roman très particulier. Déjà le style, télégraphique, rapide, sans palabres. Les phrases sont courtes, comme les pensées de Michèle.
On a l’impression délire en elle, et de se laisser entrainer dans sa spirale comme un voyeur un peu malsain, sans vraiment avoir envie de lui tendre la main pour la sortir de là.
L’histoire se compose de dizaines de fils tous plus ou moins imbriqués les uns dans les autres. Les personnages papillonnent, se croisent, se mélangent, se transforment et en quelques semaines à peine on voit des vies basculer à foison.

lire la suite

Emily Brontë – Les Hauts de Hurle-Vent

Un classique du romantisme, rien que ça me direz-vous, le premier roman gothique, une histoire s’étalant sur plusieurs générations d’une famille en proie à un destin hors du commun dans une région aride et hostile.
Une histoire qui fait la part belle aux relations entre les personnages, aux amours impossibles et aux sentiments les plus extrêmes.
Une fois passé la lecture à proprement parlé du roman, découvrir que l’auteur une jeune adolescente qui vivait avec sa famille dans un lieu pouvant ressembler au décor du roman n’avait jamais connu l’amour laisse une impression étrange.

Impossible en effet d’imaginer qu’on puisse décrire à ce point les émotions, les sentiments, les ressentis de ces situations tellement intenses sans en avoir eu l’expérience.
Le roman traverse les époques, les histoires et cette saga familiale aborde des thèmes comme l’héritage ou la rédemption avec une maturité incroyable.

Concernant la lecture, j’avoue que j’ai eu plusieurs fois envie d’arrêter la lecture par découragement, ou par manque de facilité à me plonger dans cette histoire.
Par moment en effet j’avais l’impression d’être beaucoup trop peu impliqué, cette histoire de vengeance, de haine, de violence peut paraitre cruelle au point de ne pas saisir où elle va nous mener.
Au final je dirais que je suis content de l’avoir lu ne serait-ce que pour le connaitre, il a cette puissance des livres qui ne laissent pas indifférents. Ils plaisent ou déplaisent. Celui-ci m’a laissé un goût amer dans la bouche mais pourtant j’avoue qu’il mérite toutes les éloges qui ont pu lui être fait ainsi que surement toutes les critiques.
A lire pour savoir ce que veut dire passion destructrice…

lire la suite