Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

De l’adresse à revendre

Vous connaissez surement pour en avoir vu d’autres, ces vidéos où des groupes souvent jeunes, font preuve de virtuosité dans le lance de divers objets, sur le web vous pourrez trouver des vidéos avec des pièces, des balles qui ressemblent à des balles de ping pong, des canettes vides, bref toute sorte de projectiles souvent relativement léger.
Les divers tirs effectués sont souvent bluffant, certains relevant véritablement du talent au sens strict tellement ils sont incroyables, au point que j’avoue parfois m’être demandé si les vidéos n’étaient pas éditées post production pour réussir certains des exploits qu’elles affichent.

La vidéo que je vais vous présenter fait parti de cette mouvance, sauf qu’elle présente deux distinctions très notables, la première est qu’elle met en scène un groupe composé uniquement de jeunes femmes ce qui n’est pas le cas habituellement de ce genre de vidéos, et l’autre spécificité concerne le projectile employé qui est à l’opposé de tout ce que j’avais vu précédemment.
En effet au lieu d’utiliser un petit objet léger et relativement facile à envoyer, elles ont pris le parti de faire cela avec un ballon de basketball, ce qui n’est ni le plus petit, ni le plus pratique des projectiles utilisable dans ce cas, rajoutez à cela le fait que le ballon de basket pèse un poids certain, voir un certain poids et vous aurez un choix qui justifie le caractère exceptionnel de la vidéo.
Peu de tirs par rapport à d’autres du même genre, mais des tirs toujours aussi surprenant et impressionnant que dans ce genre de vidéos, avec quelques morceaux de bravoure particulièrement réussis.
Je n’ose imaginer le nombre de prises de vue pour certains tirs avant d’arriver à parfaitement maitriser les trajectoires et les rebonds de la balle.
Parions que ce genre très particulier de vidéos continuera de nous surprendre, pour une fois que l’on voit à la fois quelque chose de créatif (même si ça n’est plus très original de nos jours vu leur nombre), d’artistique et de talentueux, j’espère que le genre saura se renouveler régulièrement comme avec celle ci et le projectile employé histoire de ne pas lasser à force d’avoir l’impression de voir et revoir les mêmes choses.

lire la suite

Italian Spiderman – La série

Voilà une série de courts métrages qui ont le mérite d’être totalement déjantés, de ne pas se prendre au sérieux et de nous offrir l’un des divertissements les plus kitch de ces derniers mois, et je pèse mes mots, chaque épisode est un hymne à la kitchitude, voici enfin des gens qui ont compris ce que le geek moyen désire!
Un superhéros machiste sans super pouvoirs aucuns malgré son nom et son accoutrement, des supers vilains en masque de catch « à l’ancienne », une technique de prise de vue qui ferait passer les films des années soixante pour des films modernes, les pires clins d’œil possible à toutes les références les plus lourdes de l’histoire du cinéma et vous aurez un aperçu encore très lointain de cet Italian Spiderman!

Au départ difficile de savoir si ce super héros est un héros de notre époque, tout est fait pour nous faire croire à une série ramenée des années 60 et dépoussiérée, et franchement de ce point de vue là tout y est, c’est une réussite totale!
Que ça soit sur les effets spéciaux à base de serpents en plastique pendus par des ficelles, aux fameuses incrustations dont ils usent et abusent que ça soit pour des scènes de poursuite en moto ou pour des scènes de surf.
Le scénario est relativement mince, mais il suffit pour se prendre au jeu, à partir du moment où l’on a compris que nous avions à faire à un antihéros total, peut être le pire que j’ai vu depuis des années reléguant le pauvre Austin Powers au rang d’amateur c’est dire.

lire la suite

L’informatique musicale

On connaissait les geeks, ceux qui sont fans de Star Trek ou de Star Wars, ceux qui parlent le vulcain couramment, voir l’elfe ou l’orque, on connaissait aussi les geeks informatiques, ceux pour qui tout matériel ou presque peut devenir une expérience, un nouvel horizon, ceux qui peuvent vous faire découvrir de la poésie et de la beauté dans quelques centimètres carrés de silicium.
Mais force est de reconnaitre que souvent ces geeks sont sclérosés dans leur propre univers, habituellement monomaniaques, ils ont rarement des raisons de partager plusieurs univers différents, mais ça n’est pas impossible.
Celui qui est derrière la vidéo qui va suivre est de la race des multimondes, il a visiblement une passion certaine pour l’informatique, pour le matériel et plus particulièrement pour les lecteurs de disquettes, il a aussi vraisemblablement du temps à perdre, car ce qui va suivre nécessite un temps de préparation conséquent ne serait ce que pour connaitre les notes si l’on peut appeler ça comme ça.

Reste ensuite à programmer le matériel de manière à réaliser la prouesse que vous allez voir. Il faut par contre connaitre son deuxième univers de prédilection, et pour notre gagnant du jour c’est ni plus ni moins que Star Wars, la plus connue des sagas de science fiction au monde.
Notre ami (qu’on imagine jeune, sans fiancé et bourré de soda qui fait roter, mais qui est peut être tout le contraire allez savoir) a eu la bonne idée de faire d’un lecteur de disquette trois pouce et demi ce qu’il y a de plus classique finalement, un instrument de musique, et surtout il a trouvé qu’il était adapté à retranscrire une mélodie et quelle mélodie…
Rien de moins que la marche impériale de Star Wars, l’un des thèmes forts, mais surtout l’un des thèmes principaux de la saga, et il faut voir avec quel talent la retranscription est menée!
Allez jetez vous sur cette vidéo époustouflante, dommage que le responsable de ce petit bijou technologique de geekitude ne soit pas connu, il mérite d’être respecté par tout ceux qui comme lui portent Star Wars aux nues, il apporte à cette communauté de fans absolus la chose qui leur manquait, ou pas…

lire la suite

Obama’s Chocolate Nuts

Alors que l’Illinois est sous les eaux, et que le candidat Démocrate prête main forte aux secours pour aider les populations locales, un site internet vous propose des petites friandises toutes plus appétissantes les unes que les autres, enfin pas par leur nom je dois le reconnaitre…
En effet ces petites douceurs portent les jolis noms d' »Obama’s Chocolate Nuts » ou d' »Obama’s Chocolate Balls », ce qui ne devrait choquer que ceux qui ont une maitrise certaine de la langue anglaise, et surtout qui devrait vous paraitre surprenant pour des bonbons ou des friandises.

Le site qui n’est pas à un choix de mauvais goût prêt n’a rien trouvé de mieux que de faire une campagne de communication hautement suggestive qui n’a rien à voir avec le produit à proprement parlé. Mais comme je me doute que de nombreux lecteurs peuvent ne pas comprendre les subtilités de cet article permettez que je vous en offre des explications plus approfondies.
Qu’on les nomme « Nuts » ou « Balls », ces attributs masculins qui marchent par paire sont ainsi appelés avec ces petits noms comme nous pouvons les nommer « noisettes » ou « balles » en Français, bien que ça ne soit pas les noms les plus usités dans nos contrées. Imaginez vous que nous puissions avoir ce genre de site en France?
Je doute même qu’une personne soit assez tordue pour nous proposer ce genre de chose, et je vous laisse imaginer si pendant la dernière campagne présidentielle, un petit malin avait décidé d’offrir des friandises aux noms explicites pour les deux candidats arrivés au second tour, vous imaginez? Non? Allez un peu d’imagination, si ça nous étais arrivé à quoi aurions nous eu droit?
« Les noisettes au chocolat de Sarkozy », « Les obus fourrés au lait de Royal », et encore je vous laisse imaginer les pires noms possibles que des publicitaires seraient capables de nous proposer dans ce genre de cas, et surtout à la fois les plus explicites et ceux étant du plus mauvais goût possible.

lire la suite

Du pliage récréatif

Totalement inutile donc rigoureusement indispensable.
Une feuille de papier, quelques pliages, quelques découpages au ciseau, quelques collages avec du scotch, et vous voilà avec un jouet qui devrait vous permettre de vous amuser pendant un certain temps…
Et à vous les multiples possibilités offertes par ce petit bout de papier de rien du tout…
C’est aussi un moyen d’occuper des enfants avec trois fois rien, et je dis chapeau pour l’idée et la réalisation, d’autant plus que la vidéo est claire et pratique et que tout un chacun devrait pouvoir réaliser le montage!

 

Venez réagir sur le forum

Tags: , , ,

Des reprises inhabituelles

On commence avec « The Ukulele Orchestra of Great Britain » dans une reprise de « Smells Like Teen Spirit » de Nirvana en live.

La chanson d’origine si vous ne la connaissez pas.

Puis un Orchestre japonais qui nous offre une reprise de « Smoke on the Water » de Deep Purple excellente à la façon nippone.

L’originale en live par Deep Purple eux même…

Une reprise campagnarde et très Amérique profonde du titre Roses de Outkast par le groupe Hayseed Dixie.

Le clip est d’ailleurs un remake aussi de la version originale et pour bien les comparer je me permets de vous mettre la version originale avec le clip.

Une reprise de Snoop Dogg qui nous interprête en version Hip Hop le morceau « Sad but true » de Metallica

La version originale en intégralité par Metallica et en live.

Alanis Morrissette qui reprend un titre des Black Eye Peas nommé « My humps » une version beaucoup plus soul et moins rythmée que la version originale

La version originale et vous remarquerez là aussi que la reprise ne s’est pas contentée de la chanson mais du clip aussi dans un tout autre registre que l’original

lire la suite

Les sous genres du METAL

Vous qui aimez le rock, et particulièrement le METAL voici traduit (pas par moi pour une fois) un petit lexique qui devrait vous expliquer parfaitement et de manière imagée, les différents genres en prenant comme point de départ une princesse, un chevalier et un dragon.
Partant de là vous allez pouvoir apprécier les différents courants qui anime ce genre musical et peut être mieux les comprendre.
Impossible de mettre la main sur les responsables de cette version plus complète, et surtout plus francisée que la version originale… Alors si ils se reconnaissent merci à eux pour ce lexique qui est parfaitement délirant (et pourtant par moment tellement réaliste).
NB: une version existe visiblement sur cette page et ressemble à celle ci parfaitement…
Peut être une redite pour certains, mais pour ceux qui ne connaissent pas c’est un pur moment de bonheur 😉 et pour ceux qui connaissent un peu le METAL c’est encore mieux.

HEAVY METAL
Le chevalier arrive sur une Harley Davidson, tue le dragon, boit quelques bières et baise la princesse.

HARD ROCK
Le chevalier arrive en short avec une casquette. La princesse se casse dégoûtée et le dragon le bouffe même pas parce qu’il n’a pas pris de douche depuis des lustres.

lire la suite

Microsoft voit grand, très grand même…

Il arrive parfois qu’au détour d’une recherche sérieuse dans une base de connaissance d’un fabricant de logiciel ou de matériel on tombe malencontreusement sur une étrangeté, le genre de truc qui vous fait penser que celui qui a écrit l’article doit être drôlement atteint ou bien que si c’est un article sérieux, c’est celui qui a codé cette fonctionnalité qui devrait être mis au repos forcé pendant quelques temps…
Et là on a la quintessence du message d’erreur qui cumule le fait de ne rien vouloir dire (enfin on peut estimer qu’il est valable dans son contenu mais je doute de son réel intérêt) et qui en plus doit être de ceux qu’on ne peut voir, et que personne ne pourrait normalement voir dans des conditions d’utilisation normales.
En l’occurrence le problème décrit vous allez le voir doit se produire dans un nombre très limité de cas, et pour un nombre très limité d’utilisateurs…

Noël approche, et les enfants adorent les peluches!

C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui un nouveau produit particulièrement adapté aux enfants, de grande qualité, et qu’on ne peut qu’espérer voir plus répandu dans nos vertes contrées.
Un produit qui va faire plaisir à toute la famille et qui en plus a un indéniable intérêt culturel et scientifique ce qui n’est pas peu dire, et puis je dois vous avouer que certains des modèles sont si trognons qu’on a du mal à se retenir de les acheter.

Le cadeau de noël idéal pour renouer des liens familiaux

Enfin nouer ou renouer n’est pas une bonne idée dans le cas qui nous préoccupe puisqu’il est nécessaire au contraire d’éviter que le produit ne s’entortille et ne risque ainsi de ne pas fonctionner ou de mal fonctionner.
C’est aussi un cadeau qui peut facilement être pris comme idée pour la fête des mères par exemple, et l’on peut parier que celle ci sera plus qu’enchantée que vous ayez pensé à elle pour lui offrir ce magnifique et si personnel cadeau.