Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Charlie et après ?

Je ne suis pas Charlie, oui je sais c’est mal.
Je ne suis pas chrétien, musulman, juif, athée, ou agnostique je suis humaniste. Je ne regarde pas le pathos et l’émotion de ces derniers jours, je regarde l’avenir parce que je suis père peut être, ou parce que j’ai envie de croire que le passé doit rester derrière nous et que nous avons l’avenir à construire ensemble.

Cela fait des années qu’on laisse le communautarisme se construire je l’ai déjà exprimé plusieurs fois. Des années qu’on laisse s’importer des conflits du monde entier sur notre propre sol. Sous couvert de protéger telle ou telle communauté, telle ou telle religion on a fini par laisser le terrain à une parole dévoyée, manipulée et au lieu de la contredire, de la combattre avec intelligence on a tenté de la faire taire à chaque fois et de la diaboliser. Ça n’a pas marché pour le FN en son temps et on a refait la même avec certains humoristes, puis avec certains extrémistes et ensuite on vient faire la morale en expliquant que les gens n’ont pas compris.

Mais pas compris quoi ? Qu’a-t-on expliqué ? Comment a-t-on combattu le mensonge et la manipulation de ces gens ? En tentant de les ridiculiser ? De les mettre au ban ? Sauf que nos sociétés ont beaucoup évoluées, internet est un formidable canal de communication incontrôlable et qui offre toutes les opinions (et c’est très bien ainsi). Mais justement au lieu de laisser les choses s’envenimer, au lieu de nourrir les pires idées, on aurait dû les combattre avec plus de force, plus de conviction qu’on ne l’a fait.

On veut nous faire croire que les extrémistes sont stupides, sont des crétins. Ceux qui passent à l’action sont manipulés c’est certain, mais ceux qui les manipulent eux sont loin d’être bêtes. Ils connaissent tous les outils et savent s’en servir. Ils savent comment faire passer des messages et comment surtout les faire se répandre.

A qui profite le crime ? A ces gens-là qui ont de l’argent, et de l’influence. Pourquoi de nombreux jeunes partent à l’étranger ? Parce qu’ils sont manipulés, parce qu’on leur a présenté le monde d’une manière orientée qui les touche et leur donne envie d’aller prendre les armes. Parce qu’on leur a dit que le monde leur ment, et que la vérité est ailleurs. Et ils ne croient plus à rien. Alors ils finissent par se laisser emporter par cet élan. Sans faire de géopolitique qui n’est pas mon domaine, c’est l’intérêt de ces manipulateurs de créer dans nos pays des chocs, de nous monter les uns contre les autres. Ainsi ils pourront plus facilement dire à ceux qui sont déjà fragiles, venez nous rejoindre, quittez votre pays, nous vous accueillons, rejoignez ceux qui sont comme vous.

Mais ce n’est pas ça l’avenir qu’on veut pour nos enfants, pour nous, pour le monde. On veut que tout le monde puisse vivre ensemble. On veut que tout le monde soit respecté et que tout le monde soit heureux de vivre avec les autres. Et pas que chacun aille dans tel ou tel pays, pas que chacun se renferme en fonction d’une religion, d’une origine ou que sais-je.

Alors non je ne suis pas Charlie, je suis humain, et je voudrais que tout le monde puisse dire ce qu’il veut. Que tous les extrêmes soient autorisés à s’exprimer publiquement que l’on ne puisse plus parler de complot, qu’on ne puisse plus dire que c’est parce que la vérité dérange. Il faut se battre pour que la liberté d’expression existe, mais qu’elle soit totale, complète. Ensuite de quoi il faudra que l’on prenne notre responsabilité et que l’on combatte les mensonges, que l’on discute pied à pied avec ces gens et qu’on démontre à quel point ce qu’ils disent est faux. Alors et alors seulement on pourra reconstruire ce qui a été détruit et dénouer ce qui est fabriqué par ces gens qui utilisent nos failles pour gangréner nos sociétés.

Depuis des années ne pas donner la parole à tout le monde est un cancer qui nous ronge, et on ne le combat plus on le cache, mais au lieu de guérir, le cancer lorsqu’on le cache se répand, de plus en plus jusqu’à tuer son hôte. Et ce n’est pas une fois la mort arrivée qu’il faudra venir regretter de n’avoir pas affronté la maladie de face quand il en était encore temps.