Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

David Niall Wilson – Les cendres de l’amertume


Premier volume de la trilogie intitulée "Le pacte du Graal" ce roman prend place en Terre Sainte.
Afin de subtiliser le Saint Graal, le vampire Montrovant va utiliser toutes ses ressources et affronter des ennemis bien plus vieux que lui.

Les romans de cette trilogie ont pour cadre le monde des ténèbres de White Wolf, utilisé entre autre dans leurs jeux de rôle comme Vampire ou Loup Garou.
Montrovant est ici un Vampire du clan des Lasombra qui a traversé les époques, d’ailleurs une autre trilogie avec ce personnage prend place à notre époque.
Afin de pouvoir chercher le Saint Graal Montrovant va créer l’ordre des chevaliers du temple à Jérusalem, plus connu sous le nom des Templiers.
Sa quête de puissance et le désir de cet objet lui feront affronter de nombreux ennemis, dont un mal plus ancien encore que l’Egypte elle même, ainsi qu’un autre Vampire plus puissant et plus vieux que sont propre père.
Même si vous ne pratiquez pas le jeu de rôle "Vampire: L’âge des ténèbres", vous pourrez vous divertir avec ce roman, en effet les spécificités de ce monde complexe sont suffisamment bien décrites pour que vous n’ayez besoin d’aucune référence extérieure.
Le style est plutôt correct même si comme la plupart des romans liées aux jeux de rôle et que ce n’est tout de même pas des chefs d’œuvre littéraires.
L’utilisation des références historiques est bien faite et dénote un travail préparatoire important, ce qui permet de garder un cadre temporel et de lieux plausible et solide.
Ne vous attendez pas à trop de fantastique, le monde des ténèbres n’est pas le monde de Tolkien par exemple, mais là aussi l’utilisation des créatures et pouvoirs se font assez facilement dans le récit sans en entraver trop sa progression.
En bref pour ceux qui aiment le médiéval fantastique tirant un peu sur l’historique voilà de quoi leur faire passe un agréable moment.

Venez réagir sur le forum

Commentaires

  1. Soggan dit :

    Ca semble avoir le potentiel pour plaire à ma mie 🙂