Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Enfin l’arrêt du BCG

Ceux d’entre vous qui sont parents le savent, le BCG est l’un des vaccins obligatoires les plus problématiques à propos duquel depuis des années on parle d’arrêter de le faire systématiquement et qui pourtant continue d’être prescrit pour tous les enfants qui rentrent en collectivité.
En effet qu’on veuille faire entrer ses enfants en crèche, à l’école, chez une nounou, bref au contact d’autres enfants et l’on vous demandera un certificat de vaccination pour le BCG.
Et bien enfin, depuis le temps, cette époque est révolue, les médecins n’auront plus à faire des certificats de complaisance et surtout les enfants n’auront plus à subir les effets secondaire de ce vaccin et toutes les mésaventures qui lui sont reliées.

Il faut tout d’abord savoir que de nombreuses études ont démontrées que le BCG n’est pas une protection très efficace contre la tuberculose, en effet certaines études estiment que le degré de protection ne serait que de 50% mais à contrario pour les méningites et les miliaires issues de la tuberculose le degré de protection est lui très bon avec ce vaccin.
Une des informations qui permet de se dire que ce vaccin n’est plus obligatoire concerne le nombre de personnes touchées par la maladie en France, on estime que 9 personnes sur 100 000 en France ont été en contact avec l’infection, ce qui est finalement suffisamment peu pour estimer qu’une vaccination globale n’est plus adaptée.
En effet la vaccination n’est pas totalement annulée, mais recadrée, en effet les populations dites à risque (venant de pays ou la maladie est fortement répandue, ou issus de familles ayant eu des cas récemment) continueront d’être vaccinées afin d’éviter que ne se reproduise des problèmes similaires à d’autres pays dans le monde ou l’arrêt de la vaccination obligatoire pour telle ou telle maladie s’est avérée catastrophique avec les années qui ont suivies une explosion de cas.
Mais si vous avez des enfants peut être avez vous joué le jeu de faire le vaccin comme la loi vous le demandait, et si tout s’est bien passé tant mieux, mais il se peut aussi que comme moi vous ayez eu des enfants qui ont réagis de manière non normale à la vaccination.
En effet je suis au delà des statistiques puisque j’ai fait un 100% puisque 2 sur 2 de mes enfants ont fait une bécégite, ce qui pourtant ne devrait être que quelques pourcent des enfants vaccinés, mais les statistiques prennent-elles en compte les enfants réellement vaccinés ou ceux pour lesquels on fait croire que le vaccin a été fait…
Car de nos jours il n’y a plus de vérification que le vaccin a pris et qu’il a été fait correctement, la dernière manière de le faire consiste en une piqure intradermique déjà difficile à appliquer. Et dans les deux cas, mes enfants ont développés une boule purulente à l’emplacement de la piqure, boule ne se résorbant qu’au prix de nombreuses semaines de traitement local et de galère.
Et puis il est aussi intéressant de voir quelle sera l’économie réalisée par la sécurité sociale concernant ce vaccin, en effet savez vous qu’il est nécessaire d’acheter le vaccin pour aller faire faire la piqure (cela semble tout à fait logique et normal) mais savez vous que le conditionnement est très bizarre, en effet lorsque vous achetez le vaccin, il contient non pas une dose unique pour la piqure de votre enfant, mais dix doses, oui oui dix doses dont neuf vont finir à la poubelle puisque la piqure est unique et qu’il est bien entendu totalement inacceptable de réutiliser le vaccin pour d’autres enfants…
En termes d’argent l’économie va se chiffrer à près de 115 Millions d’Euros… Et rien que pour cette raison là en plus bien entendu des autres et des conclusions récentes de diverses études il est compréhensible que médecin comme parents trouvent qu’il était nécessaire de faire rapidement arriver cette réforme.
Et pourtant il en aura fallu des années avant d’y arriver, mais enfin c’est fait, l’obligation de vaccination n’est plus, en espérant que de la même manière les écoles, crèches ou autres seront réactives et ne demanderont plus ce vaccin rapidement afin de soulager nos chères têtes blondes de ce passage obligé et douloureux qui finalement semble pouvoir leur être évité.

Venez réagir sur le forum