Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Et voilà Netscape c’est terminé

Pour la plupart d’entre vous Netscape n’est qu’une vague marque dont vous avez vu une icone sur vos anciens Windows sur le bureau genre sous Windows 95 ou 98, mais c’est aussi et surtout un navigateur emblématique du début de l’Internet grand public qui était un acteur principal et je dirais même majeur en 1995 année de lancement de son principal concurrent Internet Explorer qui en quelques années seulement s’imposa jusqu’à le dépasser.
Depuis plusieurs années déjà le navigateur était sous le giron d’AOL qui continuait à le faire évoluer, lentement, mais tout de même.
Pour ce ceux qui ne le sauraient pas, c’est le code source du navigateur qui est passé sous licence libre lors de sa cinquième version au travers à l’époque de la création de l’organisation « Mozilla » que nombre d’entre vous connaissent peut être plus que le grand ancêtre.

A cette période, le code n’étant plus adapté, une refonte totale à donné naissance à Gecko, et de fil en aiguille, les futures versions de Netscape se sont fondées sur les évolutions du navigateur Mozilla et ensuite du navigateur Firefox dans les dernières versions qui sont nés plus ou moins de cette ouverture du code après les déconvenues du navigateur face à Internet Explorer.
Bien sur il n’y aura aucune conséquence pour le développement de Firefox puisque le seul lien qui restait entre les deux était qu’AOL utilisait les versions actuelles du navigateur de la fondation Mozilla pour sortir de nouvelle version de son propre navigateur, qui n’était d’ailleurs à la fin plus qu’une évolution mineure du navigateur de Mozilla, avec un thème particulier et certaines extensions en plus mais pas de quoi justifier semble t’il le temps passé sur ce produit et la distinction faite avec l’officiel.
De plus le navigateur Netscape avait toujours un temps de retard sur Firefox, forçant AOL à remettre le travail sur le tapis plusieurs fois avant de sortir ses déclinaisons.

La dernière mise à jour du mythique navigateur sera donc la version 9.0.0.6 disponible en anglais uniquement (cela dit je ne sais pas si il n’est pas possible peut être de la franciser d’une manière ou d’une autre) et cette version préconisera comme mise à jour future de passer sur des navigateurs tels que Flock ou Firefox.
Le navigateur va donc tranquillement finir de décliner, il ne représentait déjà plus que 0.6% des utilisateurs ce qui explique qu’AOL décide de ne plus dépenser de ressources dans son évolution et sa mise à niveau régulière.
Pour ceux qui l’utiliseraient encore, son support s’est terminé depuis le premier Février, mais les patchs de sécurité et autres ne cesseront définitivement d’être disponibles ou rendus disponibles qu’à la fin Février.

C’est donc une page de l’histoire de l’informatique qui se tourne, une page qui termine une histoire commencée sur les chapeaux de roues et qui se termine comme souvent dans la plus stricte intimité, le plus triste peut être c’est de se dire que le nom même risque de finir par disparaitre ou par mourir puisque je ne vois pas AOL le donner à quelqu’un d’autre comme je ne vois pas Mozilla le reprendre sous son giron de toute manière maintenant que ce nom est du domaine de l’histoire de l’internet il n’intéresse probablement plus personne.
En tout cas je salue ici ceux qui ont été parmi les pionniers de l’internet et des navigateurs, qui ont été ceux qui m’ont donné mon premier navigateur internet, celui avec lequel j’ai beaucoup travaillé à l’époque avant que les versions 4 puis 5 d’Internet Explorer ne sortent, un navigateur qui avait forcé Microsoft à se sortir les doigts du cxl afin de nous offrir un réel produit concurrent, et qui auront finalement subit le contrecoup à l’époque d’avoir trop stimulé la firme de Redmond.
Au revoir Netscape et qui sait…

Venez réagir sur le forum

Tags: