Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

HeroMachine se diversifie

Je vous avais déjà parlé de cet outil qui permet de créer sans aucun talent artistique des personnages et de faire par exemple des super héros dessiné plus vrais que nature, et bien fort de leur expérience, et répondant à des demandes publicitaires ou de modes, voici que le concept se décline sur plusieurs thèmes tous plus différents les uns que les autres même si l’outil lui reste finalement très semblable à lui même.
Bien sur certaines déclinaisons n’apportent pas grand chose au concept d’origine, voir font un peu double emploi tant dans les modèles possibles que dans les différentes personnalisations que l’on peut leur faire subir, mais reste que certaines déclinaisons sont vraiment originales et n’ont plus grand chose à voir avec l’idée de départ qui était de créer soit même un super héros.

Mais avant de vous présenter les diverses déclinaisons allons jeter un œil à la version la plus à jour de ce générateur de super héros, qui reste gratuit et qui s’est étoffé depuis le temps de quelques nouveautés et surtout d’une refonte de l’interface.
Cette version en cours aussi nommée HeroMachine 2.5 se trouve à cette adresse.
A part pour ceux qui ne le connaissent pas, pas grand chose à dire, on choisit un modèle de corps dans la partie de droite.
Une fois ceci fait l’interface vous propose de charger toutes les pièces ou une partie seulement, à vous de décider, et une fois ceci fait, c’est parti, vous voilà désormais dans la partie création pure et dure.
Vous avez la possibilité de faire choisir de manière aléatoire toutes les pièces pour vous et ceci est une constante dans les interfaces HeroMachine, donnant parfois des résultats utilisables ou surprenants, parfois inspirant et vous évitant de commencer un nouveau personnage de zéro.
Vous pouvez ensuite colorier tout ça, bref une fois votre personnage créé vous pouvez le sauvegarder et en faire ce que vous voulez.

Une fois le concept compris, et assimilé nous pouvons nous éloigner quelques instants de la version en cours pour aller voir les quatre déclinaisons proposées sur le site.
Deux sont sans réel intérêt si je puis dire, puisqu’elles ne sont pas vraiment originales, c’est la version d’origine, la classique, qui est celle par qui tout a commencé il y a quelques années maintenant.
Cette application est assez complète et mérite tout de même le coup d’œil puisqu’elle permet par exemple de faire des maillots de basket ball, oui je sais c’est quelque chose de peut être pointu et peut être inutilisable par ailleurs mais bon c’est possible :p
Pour aller y jeter un œil et vous en servir rendez vous sur ce lien.
La seconde déclinaison que je trouve légèrement inutile pour ma part, c’est celle qui vous permet de créer un super héros de la vie de tous les jours, c’est à dire un super héros avec un joli costume et tout et tout comme les vrais mais sans pouvoirs spéciaux.
Bref rien qu’on ne puisse faire avec la version normale de l’application, alors certes certaines petites spécificités dans les accessoires par exemple peuvent apparaitre, mais bon, à part le fait que c’est une version amputée de la version normale, il n’y a pas grand chose à en dire.
Cette version aussi appelée HeroMachine Real life peut être accédée sur ce lien.

Nous allons attaquer maintenant les deux HeroMachines les plus originales de ce paquet de quatre, les deux ont étés faites dans un objectif précis, sur un thème précis et franchement c’est ce qui fait leur réussite autant sur l’originalité que sur le contenu.
Concernant l’interface et le but de l’application vous aurez bien compris qu’il n’y a rien de neuf sous le soleil pour ces deux là non plus, mais la vraie originalité tiens dans chaque thème, voyons ça de plus près:
La première a pour but de vous faire créer votre propre star du Rock, et quelques randoms après j’avoue que ça semble être plutôt prometteur niveau des possibilités.
Vous avez tout l’arsenal habituel et le thème est bien rendu, les vêtements et les accessoires collent bien, tout est fait pour vous permettre de réaliser des personnages soit complètements décalés soit très approchant de certaines vedettes réelles.
Bref comme c’est le but de ce genre d’outil, il y a vraiment de quoi s’amuser et se faire plaisir, il est l’exemple même d’une déclinaison de l’idée originale réussie.
Pour utiliser cette version Rock Star d’HeroMachine rendez vous sur cette page.

La dernière déclinaison est plus anecdotique, mais là aussi elle a le double avantage d’être réussie et de renouveler le genre, vous proposant non pas de créer des super héros, ni même des héros tout court, ni des rock stars, mais des pinups.
Il fallait oser, et surtout il fallait le réussir, car le principe même d’une pinup et d’une pinup réussie c’est de ne pas être vulgaire, de ne pas être explicite, d’être malgré tout un peu sexy quand même et surtout raffinée enfin vous voyez quoi…
Et là encore le ou les dessinateur(s) ont su faire avec le cahier des charges sans que ça ne soit jamais trop, là encore il y a de quoi s’amuser ne serait ce qu’en aléatoire, mais vous pouvez aussi réaliser vous mêmes vos œuvres.
On peut regretter quelque chose pourtant c’est le nombre plutôt limité de possibilités… Mais bon quand même ne boudons pas notre plaisir, pour le ou les dessinateur(s) c’est un boulot de dingue quand même…
Alors pour aller voir cet HeroMachine d’un genre particulier c’est sur ce lien.

Voilà une série qui pourrait encore voir de nouvelles déclinaisons dans le futur, et qui permet à tout un chacun de s’amuser à se prendre pour un dessinateur ce qui est quelque chose d’amusant finalement.

Venez réagir sur le forum