Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

J’aime le direct

Surtout en télévision ou radio, parce que parfois on a des perles mais des perles dont on ne pourrait même pas faire un collier sous peine d’arracher le cou de celui ou celle à qui on le passerait.

Hier matin sur France Inter, les informations, jusque là rien qui ne soit très gai, mais au détour d’une phrase, comme une huitre qui s’ouvre révélant en son sein la petite bille nacrée resplendissant de mille feux j’ai pu entendre avec délice.

Julian Assange qui nie toujours son innocence…

Rahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh lovely (copyright Gotlib) parce que ça c’est de l’info, du scoop, de la nouvelle plus fraiche tu meurs!

Des mois qu’il se bat qu’il tente par tous les moyens de s’éviter diverses extraditions, qu’il utilise les médias pour se faire entendre et pour clamer haut et fort qu’il n’est en rien coupable de quoi que ce soit et tout ça pour venir nous avouer sa culpabilité!

Alors embrouillage de langue, ou bien confusion entre deux choix possibles sur la fiche toujours est il que la journaliste en grande professionnelle a fait comme si de rien n’était même si on sentait ou entendait une certaine agitation en arrière plan.

Peut être ont ils pensés que tout ceci passerait inaperçu, et peut être est ce passé inaperçu pour la plupart de ceux qui ont écoutés, qui auront rectifiés d’eux mêmes dans l’une ou l’autre formule possible:

Julian Assange qui clame toujours son innocence

Julian Assange qui nie toujours sa culpabilité

En tout cas je me suis régalé de cette petite pépite, c’est pour ça que j’aime le direct, le sans filet, la prise de risque permanente.

 

Venez réagir sur le forum