Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Jesse Kellerman – Les Visages

Ethan Muller met la main sur une série de dessins remarquables. Travaillant dans le milieu de l’art il espère que ces dessins seront sa plus belle réussite, mais lorsqu’il les expose ce n’est pas d’art dont il est question.
En effet un ancien flic reconnait dans ces portraits certains enfants victimes des années plus tôt d’un mystérieux tueur en série. Alors pour Ethan, découvrir qui est le Victor Crack auteur de ces tableaux va vite virer à l’obsession.

Une histoire prenante, pleine de rebondissements. Qu’on aime ou pas on se fait balader du début à la fin, une fin loin d’être convenue même si elle commence à se dessiner parfois par petites touches.
Petites touches car l’auteur prend grand soin à ne jamais dévoiler plus que nécessaire dans la construction de son roman. Un roman qui prend aux tripes, par moments l’obsession d’Ethan semble transpirer dans les mots. La psychologie des personnages est très détaillée, permettant de comprendre les pourquoi et les comment sans jamais avoir besoin d’explications superflues.

Ce tout jeune auteur est le digne héritier de ses ainés. Qu’on aime ou qu’on déteste au final ce roman, il ne laisse pas indifférent et c’est ce qui justement le différencie de pas mal d’autres romans parfois insipides.
Une plongée dans la psychologie de personnages tous plus touchants les uns que les autres, qui ont un relief vraiment puissant. Un roman à lire si on aime les thrillers bien ficelés et qu’on apprécie les rebondissements parfois un peu tarabiscotés.