Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

L’émirat de Ras al Khaimah à la pointe des énergies renouvelables

C’est sur que ça fait bizarre de se dire que l’un des pays qui produit le plus de pétrole au monde est aussi l’un des pays qui finance des initiatives d’énergie renouvelables parmi les plus innovants et les plus puissants du monde, mais c’est aussi logique, en effet qui mieux que c’est pays sait que le pétrole est une denrée périssable qui va finir par manquer, le plus surprenant étant que ce ne sont pas les pays consommateurs qui seront les premiers touchés des pénuries à venir dans les 100 prochaines années qui financent ce genre de projet…
L’une des initiatives en cours de réalisation, enfin qui ne devrait pas tarder à commencer à se construire est un prototype d’île solaire, pour l’instant cet appareillage sera construit dans le désert et pas en pleine mer comme il le sera à terme si l’expérience est concluante.

Le principe développé par le centre suisse d’électronique et de microtechnique de Neuchâtel repose sur un système thermique des tuyaux parsèment l’îlot, ils sont chauffés par des miroirs disposés sur toute la surface de celui ci et qui transforme l’eau en vapeur d’eau qui alimente des turbines qui génèrent le courant.
Sachant qu’au final ces petites îles seront installées en mer, elles seront capables de se repositionner de manière optimale par rapport au soleil afin de toujours continuer à avoir le meilleur rendement possible. De plus en mer la surface n’est pas réellement un problème si on excepte les routes empruntées par les bateaux ou certaines zones, et ces petites îles pourraient se multiplier en nombre si le projet arrive à son terme.
De plus ces petites structures autonomes pourraient être capable de se sortir toutes seules du mauvais temps, voir de le faire avant que celui ci n’arrive, et pour terminer ce qui n’est pas la moindre information, elles seront capable de générer de l’hydrogène de manière autonome et de le stocker sur la plateforme même, bref un projet qui semble vraiment en adéquation avec les besoins vitaux en énergie que la planète rencontre et qui pourrait trouver un public en dehors de cet émirat qui a tout de même déjà dépensé 5 millions de $ dans le projet.

Ce qui me semble le plus intéressant vient du fait que certains pays utilisent l’argent que peuvent rapporter les énergies fossiles dans ce genre de projet, de manière intelligente et dans un but tourné résolument vers l’avenir, leur avenir propre tout d’abord parce que ces pays aussi ont besoin d’énergie et que ce genre de projet pourrait fort bien être une solution viable et relativement économique tout en assurant un relatif confort en puissance et en quantité d’énergie produite.
Là ou je tique c’est que d’après mes sources et les informations glanées sur ce projet de par le web aucun groupe pétrolier ou d’énergie ne semble avoir aidé à la mise au point de ce projet ou à sa future construction, le problème étant que si ces industriels d’un secteur en pleine mutation qui va devoir s’adapter à de terribles changements dans le futur ne commencent pas à chercher des solutions de remplacement ou des solutions alternatives, et qu’au lieu de ça leur seul vision soit de prospecter encore et toujours de plus en plus profond afin de continuer à fonctionner comme ils le font aujourd’hui, j’ai bien peur que comme l’industrie du disque ou du loisir ils ratent un virage vital qui n’impactera pas que ces groupes, mais la vie quotidienne des gens.
D’autant plus que ce projet semble peut onéreux et assurer un grand rendement, bien entendu pour l’instant difficile de juger sur pièces, mais heureusement d’après ce que j’ai entendu il me semble que le premier prototype sera assemblé en 2008 et que l’on pourra en mesurer directement les premiers résultats afin de voir si l’avenir sera rempli de ces petites îles.

D’après de nombreux analystes la production d’énergie à base de l’énergie solaire représentera à l’avenir près de 30% de la production d’énergie mondiale, une énergie que nous n’utilisons pas encore assez, et pour laquelle les équipements sont encore très chers et parfois très fragiles, il est rassurant de voir que ces secteurs continuent de faire des avancées grâce à des financements que je n’aurais jamais imaginé pour ma part, et ça me rassure aussi sur le fait que le monde entier ne court pas après l’or noir.
Certains pays au contraire ont déjà enclenchés une démarche visant à se prémunir de ce qui arrivera tôt ou tard quels que soit les différents scénarios que les scientifiques s’échinent à nous présenter régulièrement à propos des futures pénuries d’énergies fossiles.

Venez réagir sur le forum