Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

La bonne conscience

Facebook est un lieu merveilleux qui permet des tas de choses assez étonnantes, allant de la simple remise en contact de gens ayant partagé un bout de vie, à la promotion de son ou ses talents qu’ils soient graphiques, sonores ou autres. Mais surtout c’est un lieu permettant de s’acheter une bonne conscience. Et pire que ça, de le faire on imagine bien avec ce petit pincement au cœur du devoir accompli et de la mission désintéressée…

En fait la bonne conscience prend la forme de tentative de ramdam sur Facebook et on reconnait un bon message à la quantité de fois où on le voit passer souvent d’ailleurs presque une fois par mois sur les mêmes profils. Les thèmes doivent en être toujours larmoyants, le sujet désolant, et doit être culpabilisant ! Parce que si on fait un message positif ça ne marche pas, les gens ne le partagent pas, il faut que le message fasse passer celui qui ne le partage pas pour le pire des salauds et celui qui le partage comme un ange tombé du ciel. Alors seulement dans ce cas on peut espérer que le message sera transmis et retransmis à longueur de temps.

Vous en avez surement déjà vu, à l’origine bon nombre sont des spams ayant terminés leur carrière sur les réseaux sociaux où ils ont acquis une nouvelle vitalité. Mais parfois ce sont des messages utilisant les codes de ces réseaux et formatés spécialement pour avoir le maximum d’impact sur les réseaux sociaux.

Que ce soit pour une cause totalement justifiable (mais pas justifiée) ou que ce soit simplement une vulgaire dénonciation qui ne se revendique pas comme telle par sa forme, ce message a pour but d’être répandu en quantité.

Pourquoi ça marche ? Je le disais plus haut, d’abord l’envie d’être dans le camp des gentils, eh bien oui mesdames et messieurs, moi je suis contre la maladie ça vous en bouche un coin hein ! Et puis aussi le fait de pouvoir faire l’inverse, voyez ce pauvre malheureux qui n’a même pas conscience de ce qu’il fait, le jour où il sera malade il sera content qu’on pense à lui. C’est vrai ça ! Faignasse au lieu de tenter d’écrire des trucs originaux transmet plutôt des messages inutiles pour montrer comme tu es un mec bien qui dit non à la maladie !

On va me dire ces gens-là ne font pas de mal pourquoi encore une fois tu viens couiner ? Parce que ça m’insupporte de les voir s’acheter une bonne conscience, au lieu de se bouger le cul pour faire changer le monde. Ça m’horripile de voir que ceux qui font ça dans la majorité des cas pensent que ça sert un peu d’équivalent à du temps donné pour les autres. Mais non messieurs dames, désolé de vous contredire mais balancer un copier-coller pourri ne fera pas de vous des gens altruistes ni des gens respectables… Et puis combien de ceux qui transmettent certains messages sont vraiment touchés par le sujet ? Ont-ils seulement pris le temps de savoir ce que ça pouvait faire à des gens qui sont réellement malades par exemple ? Ha mais oui mais non, un réseau social ce n’est pas fait pour parler aux autres et pour s’enrichir, c’est fait pour s’étaler comme si plus on remplissait de pages et plus on avait une chance de gagner sa place dans je ne sais quel paradis artificiel.

Eh bien moi je vous le dis, n’oubliez jamais que pendant que vous transmettez par exemple un message sur une quelconque maladie, quelqu’un en meurt au même moment, pensez un peu à son entourage, sa famille, un peu de décence et allez donc prendre l’air ou faire une visite à des personnes malades à l’hôpital qui n’ont plus de famille ça vous rendra réellement utile et vous aurez de vrais bonnes raisons de rentrer le soir le cœur léger et l’esprit illuminé par votre don de vous-même.

 

Venez réagir sur le forum