Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

La malédiction de Nishram – Episode 8

L’Embuscade

Gerrit avait pris la tête de la colonne, tout le monde était au rendez vous y compris Lazareus.
Illuël partit prendre position quelques centaines de mètres devant le groupe.
Les prêtresses se trouvaient au centre du groupe protégée par Dunrad perché sur son âne et elles étaient constamment en train de poser des questions aux membres de la compagnie.
Ishaan, en bon diplomate prenait le temps de leur répondre de la manière la plus précise pendant que ces compagnons exaspérés par leur marchandise essayaient de faire abstraction de leurs pépiements pour se concentrer sur leur mission.

L’orque était de fort mauvaise humeur, le cadavre encore chaud d’un de ses hommes à ses côtés une entaille au niveau du cou témoignait de son récent accès de rage.

-Comment peut on perdre de vue une compagnie d’une quinzaine d’hommes ! Vous êtes des incapables ! Faite moi appeler Argan immédiatement.

Il entendit le jeune orque trébucher dans le couloir et ne pu s’empêcher de sourire à l’idée qu’il lui imposait un tel sentiment de peur.

– Que se passe-t-il ?
-Argan, fait préparer les chevaux, et envoie chercher les retardataires, en fait non, fait moi exécuter les retardataires. Ils n’auront tout au plus qu’une heure ou deux d’avance et de toute façon nous savons où ils se rendent, mais je ne voulais pas les perdre de vue.
-Je vais me charger personnellement des retardataires quand aux chevaux ils seront prêts dans une vingtaine de minutes, compte sur moi.
-Va et ne me déçois pas.

L’orque lui tapota l’épaule dans un geste à la fois amical et sec, qui voulait tout à la fois dire, j’ais confiance en toi, mais n’oublie pas que je suis le chef.
Argan pris congé content d’aller un peu dérouiller ses articulations sur quelques humains.

Gerrit pris le large afin de rejoindre Illuël, celui-ci en avant poste surveillait un virage que faisait la piste et qui s’enfonçait dans une forêt fort sombre.
Illuël fit signe à Gerrit de mettre pieds à terre. Celui-ci s’exécuta et avança en tenant sa monture par la bride.

-Tu vois indiqua Illuël, regarde ces buissons sur la gauche du chemin et leur ombre.
-Oui je vois, tu les as comptés ?
-Pour l’instant 4 dont un archer en haut de l’arbre sur la droite, on peut voir par moment le reflet du soleil sur ses pointes de flèches.
-Des amateurs donc.
-Amateurs équipés, j’ai entendu le bruit de plaques de métal, donc l’un d’eux au moins possède une armure plutôt conséquente, maintenant cela ne veut rien dire j’en conviens.
-Ok tu pense qu’il vaut mieux qu’on rentre dedans ou qu’on les évite ? Rappelle toi que le but premier de la mission c’est que les prêtresses soient saines et sauves.
-Disons qu’au vu du vent je peux très facilement faire descendre notre coucou.
Pour les trois du bosquet compte sur mon frère et ses sorts végétaux, mais l’inconnu est de savoir si oui ou non tous nos adversaires sont dans mon décompte…
-Ok une idée pour détecter d’éventuels renforts ?
-Kilsham doit pouvoir faire ça, il est dans quel état ?
-Il a eu suffisamment de repos enfin d’après lui, bon tu reste ici je préviens rapidement nos deux jeteurs de sorts et je te les envoie, ensuite je vous amène les prêtresses et le reste de l’escorte et je fonce nettoyer la route. Tu m’accompagneras ?
-Je ne manquerais cela pour rien au monde voyons.

Gerrit reparti avec sa monture en direction de l’escorte.
Il l’enfourcha quand il fut à une distance raisonnable.
Il fit stopper tout le monde.

-Kilsham, Ayïuel avec moi, embuscade sur la route un peu plus loin j’ai besoin de vos services. Dunrad et Lazareus je vous laisse surveiller notre marchandise pendant l’escarmouche.
-Ok chef, je m’en occupe.

Dunrad sauta prestement au pied de sa monture et décrocha d’un mouvement rapide la hache à double lames qu’il avait dans le dos.
Lazareus suivit le mouvement et se saisis de plusieurs couteaux de lancer dans chaque main, et disparu dans l’ombre de la végétation.

Gerrit fit chevaucher les deux hommes avec lui et leur fit mettre pied à terre suffisamment tôt pour éviter d’être repérés.

-Ayïuel, tu vois le buisson là bas ? Ok tu as un sort pour me ligoter son contenu ?
-Oui, est ce humain ou animal ?
-C’est humanoïde mon frère, mais je ne peux pas assurer que ça soit humain.
-Merci ça me suffit.

Il commença à tracer des arabesques dans les airs, des runes or et émeraude se formèrent et flottèrent au dessus de ses doigts qui traçaient des formes de plus en plus complexes.
Les runes or se fondirent dans les runes émeraude comme le blanc de l’œuf se fond dans le jaune, et des runes qui restèrent dans les airs, des étoiles filantes partirent en direction du bosquet laissant dans l’air une odeur de mousse un soir de pluie.
Les étoiles s’enfoncèrent dans la terre au pied du bosquet, et des racines hérissées d’épines commencèrent à sortir lentement comme si elles cherchaient à tâtons leurs victimes.
Illuël entendit les cris de la première victime du sort de son frère.
Il tendit son arc et décocha la flèche plus vite que le temps nécessaire au faucon pour fondre sur un lapin.
Son ouïe supérieure lui permit d’entendre le gargouillis du sang dans la gorge de sa cible ainsi que le bruit sourd du corps tombant au pied de l’arbre.
Il se tourna vers Gerrit et lui fit signe que la route était libre.
Celui-ci sauta sur le dos de sa monture, et l’éperonna afin de foncer au galop vers l’embuscade avortée. L’odeur qui l’atteignit lorsqu’il arriva à porté de lance lui fait cabrer sa monture pour l’arrêter le plus vite possible, il fit le signe indiquant la menace qu’il venait de repérer.
Illuël se tourna vers Kilsham

-Alors ton sort de détection ?
-Je crois qu’il n’a pas fonctionné ou qu’une chose m’empêche de détecter…
-Gerrit vient de me dire qu’il a senti un troll je vais le couvrir. Mon frère as-tu de quoi tenter de ralentir ou stopper ce monstre s’il apparaît dans les environs ?
-Oui ne t’inquiète pas je te suis.
-Moi aussi je vous accompagne leur dit Kilsham, mes sorts du royaume du feu nous seront utiles.

Illuël qui paraissait sceptique ne pu qu’acquiescer, son frère ne possédait pas de quoi blesser une créature vivante fusse t’elle la plus malfaisante du monde.
Il prit la tête du petit groupe à pieds et couru vers Gerrit, celui-ci tout en faisant tourner sa monture pour couvrir les environs de son regard, plantait régulièrement son épée entre les immenses ronces qui avaient engloutis ceux qui se trouvaient dans les fourrés.

Illuël grâce à sa vue perçante et son odorat supérieur à celui de Gerrit, indiqua à son frère la direction qu’il avait lui aussi repéré. Celui-ci s’arrêta net et commença à chantonner une litanie qu’une oreille peu expérimentée aurait pu prendre pour une berceuse, ses mains faisant des mouvements lents qui semblaient bercer un bébé.
Les notes de musiques prirent corps dans l’air devant Ayïuel et partirent en direction de l’endroit qu’il avait repéré,
il continua sa litanie pour que son sort continue de fonctionner.

Illuël avait vu partir le sort mais n’entendit pas le corps du troll s’affaisser ou tomber au sol, il en conclut que celui-ci ne devait pas avoir été touché par le sort.
Mais l’immense bête se trouvait cachée par un bouquet d’arbre qui masquait presque tout son corps.
La seule chose dont Illuël était sur était le fait que le troll ne devait pas faire partie du groupe de brigands car il lui tournait le dos et ne semblait pas avoir entendu les coups ou cris apparus sur le champ de bataille.
Il s’approcha silencieusement et sous couvert de la végétation et vit que le troll jouait avec des objets blancs de différentes formes et de différentes tailles.
Après un moment de surprise il reconnu des os qui semblaient appartenir à une bête de plus grande taille qu’un être humain.

*ARRRRGGGLLL*

Le dernier brigand de l’embuscade hurla lorsque la lame de Gerrit s’enfonça dans son thorax traversant et broyant os et chairs dans un bruit de déchirement et d’os cassés.

Illuël eu tout juste le temps de se tapir dans l’ombre d’un arbre lorsque le troll entendant ce hurlement se tourna en direction de l’embuscade, il se leva et Illuël compris pourquoi les sorts ne marchaient pas, seulement il se trouvait désormais dans une position ou il ne pouvait plus prévenir ses compagnons et tout mouvement risquait de le faire repérer par le troll.

Gerrit compris la situation lorsqu’il vit des arbres se coucher de plus en plus proche d’eux et il cria aux jeteurs de sorts de se mettre à l’abri.
Il sauta en bas de sa monture et lui claqua la cuisse pour la faire s’enfuir le plus loin possible de l’horrible monstre.

Il enfonça ses pieds le plus fermement possible dans la terre et se prépara à accueillir la bête qui s’approchait.

Venez réagir sur le forum

Commentaires

  1. Soggan dit :

    heu…
    manque quelques espaces comme par exemple là (-Comment peut on perdre) ca gache un peu la lecture visuellement (oui je suis chiant mais le confort de lecture c’est important :p )

  2. lonewolf dit :

    Tu veux dire que je devrais mettre des blancs après les « -« ? J’ais pas compris :’-(

  3. Soggan dit :

    Oui, ça ne se colle pas 😀