Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

La prévention contre les méfaits de l’alcool

Voilà c’est fait le pictogramme indiquant que l’alcool est nocif pour les femmes enceintes est désormais officiellement visible.

Il représente donc une femme enceinte en train de porter à ses lèvres un verre. Cette campagne a pour but de lutter contre le "Syndrome d’Alcoolisation Fœtale" qui est la première cause de retard mental non génétique en France.

Elle touche environ 7000 enfants chaque année. Bien sur et ce depuis des années on dit à la femme enceinte que consommer de l’alcool ou des drogues ou tout type de substances similaires pendant sa grossesse est formellement interdit sous peine de risques majeurs pour le fœtus.
Mais il semble que ça ne suffise plus, il semble surtout qu’on assiste encore à une nouvelle étape dans l’assistanat des gens et ce pour garantir une certaine tranquillité aux médecins ou à ceux qui sont censés faire passer le message.
En effet le fait que le pictogramme soit apposé sur toutes les bouteilles d’alcool en France permettra de mettre les femmes enceintes ayant pris des risques et ayant ensuite eu à en subir les conséquences devant leurs responsabilités.
Ceci permettra peut être de soulager un peu des professions contre lesquelles certains n’hésitent plus à se retourner pour toucher des sommes exorbitantes de dommages et intérêts.
Mais finalement, est ce que cela va changer quelque chose pour les femmes qui sont la principale cible de cette démarche? Ne sont elles pas dans une situation qui fait qu’elles n’auront pas l’envie ou la volonté de faire que leur grossesse se passe correctement?
Cela permettra t’il réellement de faire chuter le nombre de bébés touchés par ce fléau?
En tout cas cela permettra au gouvernement de cesser toute autre campagne d’information et de défausser sa responsabilité dans cette affaire, ce que personne ne souhaite bien sur mais qui pourrait bien arriver.
Finalement cette démarche est elle faite pour le bien des mamans et des bébés ou pour d’autres raisons moins liées à la santé publique?

Venez réagir sur le forum