Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le faux BUG Facebook

Manuel de journalisme ou comment ne pas vérifier une info avant de la relayer parce qu’elle vient d’un autre journal et qu’il ne faudrait pas qu’ils aient un scoop sur lequel on ne serait pas présent…
Vous n’avez probablement pas pu y échapper, depuis hier des messages alarmistes circulent partout de sources pourtant "apparemment fiables" indiquant qu’un BUG de Facebook ferait apparaitre les messages privés sur le fil d’actualité (Timeline).

Chacun y allant d’un je l’ai observé renforçant encore ainsi cette idée et cette paranoïa. Sauf qu’en fait il semble bien que le problème n’a tout simplement jamais existé…
A priori parti de Metro, l’info s’est propagée à vitesse grand V, dans tous les médias, au point que le gouvernement s’en est mêlé en parlant d’un problème grave de confidentialité.
Bien sûr personne n’a essayé de comprendre exactement ce qui était en cause, et il y fort à parier que la plupart de ceux qui ont constatés le BUG n’y connaisse pas grand-chose en informatique et peut être même en Facebook…

Résumons la non-affaire, un premier type annonce que ses messages privés sont publiés sur son timeline. D’autres viennent et disent la même chose, tout le monde s’enflamme, l’info circule personne ne vérifie et c’est le buzz le plus ridicule depuis des semaines.
En effet ce que les gens voient c’est un nouveau cadre nommé "amis" et dans lequel apparaissent certains commentaires ou messages que vos amis ont publiés sur votre mur d’actualité au cours de l’année.
Sachant que ces messages étaient déjà visibles, et publics, ils ne sont juste que positionnés dans un cadre particulier et hors contexte.
Si vous cliquez sur ces messages ils sont d’ailleurs replacés dans le contexte et permettent de retrouver d’où ils sont issus.

Bref, si par le passé les gens utilisaient Facebook autrement c’est parce qu’il était différent. Pas de messages privés, pas de "j’aime" etc…
Résultat des courses, sur leurs profils ils parlaient plus librement, comme ils le feraient maintenant en privé d’où cet affolement inutile et sans fondement.
Mais de là à ce que le gouvernement la ramène et demande des comptes à FB… Franchement, les gens n’ont vraiment pas autre chose à faire de leur vie???

Donc pas de panique, tout va bien, ne vous suicidez pas tout de suite, grand mémé ne saura pas que vous l’avez appelé "la vioque" dans le message à tatie Janine!