Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le rendu vectoriel des systèmes d’exploitation

Mon ami gandalfn en avait parlé il y a de cela plus d’un an dans cet article.
La technologie a bien avancée et désormais ce qui était probable ou en devenir est accessible et visible en réel.

Qu’elle se nomme Cairo pour Gnome, Avalon pour Vista ou Quartz pour MAC OS X, les nouvelles interfaces qui peuplent nos systèmes d’exploitation tendent toutes à aller vers cette technologie.
Qu’apporte cette technologie et quels sont les conséquences de ce choix pour nous autre utilisateurs de ces systèmes.
Tout d’abord c’est une technologie qui existe grâce aux avancées des cartes graphiques, toute la mémoire qu’elles embarquent et la puissance des unités de traitement les GPUs qu’elles ont sont mis à contribution pour accélérer l’affichage et le calcul de ces interfaces.
Le rendu vectoriel permet de continuer à afficher le contenu d’une fenêtre en temps réel, quel que soit les opérations mathématiques ou les déformations qu’elle subit, ainsi on peut par exemple texturer un cube avec des vidéos qui défilent normalement même si le cube bouge dans l’espace.
De fait en vectoriel, les fenêtres sont toutes gardées en mémoire, et les superpositions ne sont plus un recalcul pixel par pixel de ce qui s’affiche ou pas, mais bien une superposition ordonnée des fenêtres les unes sur les autres.
Cela permet aussi les effets de transparence sans de complexes et couteux calculs en processeur, ou toute sorte d’effets qui n’auraient pas pu exister sur des rendus non vectoriels.
Les déformations en temps réels qu’on peut appliquer se font sans aucune perte de qualité, enfin disons qu’on peut étendre la fenêtre en grandeur de manière importante sans que le rendu ne soit abimé.
Un peu comme vous pouvez le faire quand vous utilisez des formats d’image vectorielle dans Word.
De plus le rendu utilisé pour l’écran étant aussi utilisé pour les impressions, cela permet de véritablement avoir du WYSIWYG (What You See Is What You Get – Ce que vous voyez sera ce que vous aurez).
Bref En plus d’être plus confortable pour nous autre utilisateurs, moins gourmand en ressources grâce aux cartes graphiques actuelles, ces nouvelles interfaces vont permettre des choses qui n’étaient pas possible jusqu’à présent.
L’avenir nous montrera quelles sont les meilleures utilités de ces nouveaux rendus.

Venez réagir sur le forum