Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Les blocages de Windows

Tout d’abord il faut différencier les plantages et les blocages.
Un blocage (ou freeze en anglais) survient lorsque la machine semble ne plus répondre.
Pour confirmer il est parfois nécessaire d’attendre quelques minutes mais si la souris ne refonctionne pas et que rien n’a l’air de se passer il faut se poser des questions.

Pour confirmer que la machine est bel et bien bloquée un petit appui sur la touche "Windows" le petit drapeau en bas du clavier devrait permettre de confirmer ou d’infirmer.
Si lors de l’appui sur cette touche le menu "Démarrer" apparait à l’écran alors c’est que le blocage est limité à la souris.
Dans ce cas vérifiez que les piles de votre souris ne sont pas à changer ou qu’il ne faut pas recharger celle ci, sinon pour les souris avec fil vérifiez que la prise n’a pas bougée derrière l’ordinateur.
Si rien ne se passe vous êtes bien face à un blocage de Windows.
Voici les principales pistes à vérifier dans ce cas pour tenter de résoudre le problème.

L’une des principales cause concerne la chaleur, en effet les processeurs actuels sont prévus pour cesser tout fonctionnement lorsqu’ils arrivent à une certaine température et ceci afin d’éviter de se détériorer.
La conséquence de cette mise en "protection" est un blocage total de la machine.
Pour vérifier ce cas là soit vous êtes à l’aise avec le matériel et pouvez ouvrir la machine voir sans toucher si le radiateur qui se trouve sur le processeur est bouillant, soit allé voir dans le BIOS de l’ordinateur.
Le BIOS est un microprogramme qui tourne sur une puce de la carte mère et qui sert à initialiser en partie le matériel à savoir la carte mère et certains des périphériques qui lui sont directement branchés dessus.
Pour y rentrer et accéder aux informations qu’il contient ainsi qu’aux réglages possibles il faut souvent appuyer sur certaines touches du clavier lorsque celui démarre tout de suite après avoir appuyé sur le bouton.
Habituellement cet accès est possible soit par la touche "F2" soit par la touche "SUPPR", certains BIOS exotiques demandent de cliquer sur d’autres touches comme la touche "BACKSPACE" (la flèche qui revient en arrière sur votre clavier).
Pour vous éviter tout tracas voici la procédure à suivre. Normalement au démarrage un message devrait s’afficher indiquant d’appuyer sur une touche pour entrer dans le "SETUP" suivez les instructions et vous devriez pouvoir entrer dans le BIOS.
Une fois que vous y êtes vous aurez affichés des choix, celui qui nous intéresse se nomme soit "Hardware Monitor" ou "PC Health Status", entrez dans ce choix et vous devriez voir affiché à l’écran en temps réel la température de votre processeur.
Souvent la ligne en question contient les termes Current CPU Temp et la température est indiquée à la fois en °Celsius et aussi en °Fahrenheit.
Si votre processeur ici dépasse les 70°C il y a de fortes chances que votre blocage Windows soit du à cette température excessive.
Pour y remédier il faut dans ce cas ouvrir la machine, vérifier que le ventilateur et le radiateur du processeur ne sont pas plein de poussière, les nettoyer si nécessaire avec une bombe d’air sec si possible.
Vous pouvez aussi si vous savez le faire démonter ce radiateur du processeur pour vérifier que la pate thermique n’aurait pas séchée et pour en remettre afin d’assurer une dissipation thermique de qualité entre le processeur et le radiateur.
Si vous n’êtes pas à l’aise n’hésitez pas à faire intervenir un de vos amis ou un spécialiste, ces manipulations sont risquées et peuvent causer la mort définitive de votre processeur.

Niveau matériel d’autres problèmes peuvent être la source du blocage sans toutefois nécessiter de manipuler votre processeur, un ventilateur qui est bloqué par la poussière ou l’usure, une carte graphique dont le processeur graphique chauffe trop (bien qu’habituellement dans ce cas les problèmes sont plutôt des problèmes d’affichages).
Bref il est possible qu’une carte périphérique mal enfichée ou qu’un fil qui coincé qui fasse un problème électrique soit à l’origine de ces blocages.

Si la température affichée est en dessous des 70°C il y a alors de fortes chances que le problème soit ailleurs.
Une autre piste souvent responsable de ces plantages ainsi que des écrans bleus, concerne un ou des drivers (le logiciel spécifique à un matériel donné) qui pourraient entrer en conflit avec le système et provoquer de graves erreurs.
Dans ce cas là les possibilités de diagnostics ne sont pas forcément évidentes, soit vous pouvez utiliser l’observateur d’événements dont je vous ai parlé ici.
Il vous faudra un peu plus de temps pour trouver le problème, le principe consiste à enlever un par un en partant du dernier installé, tous les drivers que vous avez récemment installés ou mis à jour, histoire d’isolé celui qui est problématique.
Il se peut que votre problème vienne d’une combinaison de plusieurs drivers ou d’un seul qui remplace un fichier par une version pourrie pour vous faire vivre l’enfer.
Bien sur ne revenez pas à l’installation de votre système mais limitez les suppressions des drivers aux derniers que vous auriez installés.
D’ailleurs si votre Windows est XP vous devriez pouvoir revenir à la version précédente du driver installé depuis le "Gestionnaire de périphériques".
Je ne me rappelle plus si cette option nécessite que vous ayez encore les points de restauration actifs sur votre machine ou pas.
Pour ce faire, faites un clic droit dans le "Gestionnaire de périphériques" sur le périphérique pour lequel vous voulez revenir en arrière et choisissez "Propriétés" dans le menu. Vous devriez avoir une nouvelle fenêtre qui s’affiche cliquez sur "Pilote" et dans cet onglet cliquez sur le bouton "Revenir à la version précédente".
Une fois la procédure terminée vous pourrez redémarrer l’ordinateur entre chaque suppression de driver pour vérifier si le problème se reproduit ou pas.

La dernière piste est assimilée à la piste précédente elle concerne les programmes qui eux aussi lorsqu’ils s’installent peuvent poser mille et un problèmes s’ils remplacent certains composants du système par des versions moins stables ou moins adaptées à celles présente.
De la même manière que pour les drivers la suppression programme par programme de tous ceux installés depuis que la machine fonctionnait correctement en commençant toujours par le dernier installé est nécessaire.
Idem que précédemment un petit redémarrage entre chaque suppression de programme ne peut pas faire de mal.

Voilà, bien entendu ce ne sont pas toutes les possibilités mais seulement les plus courantes, n’h&eacute
;sitez pas d’ailleurs à en partager d’autres si vous en rencontrez afin de compléter au mieux ces pistes concernant les blocages du système.

Venez réagir sur le forum

Commentaires

  1. françois dit :

    tu devrais écrire à microsoft pour qu’il nous fournisse un guide avec un recueil de tes articles quand on achete un pc… ça eviterais de taper sur nos ordis pour resoudre un probleme

  2. lonewolf dit :

    La maltraitance d’un ordinateur ne l’a jamais fait fonctionner mieux. :p
    En tout cas merci de ce commentaire et n’hésite pas à venir faire un tour sur le forum où je ne suis pas le seul à proposer de partager des expériences et des connaissances.