Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Les mouvements d’opinion "contrôlés"

Depuis plusieurs jours on voit fleurir sur les réseaux sociaux de nos sociétés ultra-connectés des centaines de réactions indignés pour le moins aux émeutes qui ont lieu dans les pays à forte population musulmane suite à l’affaire qui a mis le feu au poudre.
Et plus les jours passent et plus je vois un parallèle se former entre les deux mouvements qui me semble loin d’être anodin ni d’être le fruit du hasard…

Si on regarde ce qui se passe ailleurs dans le monde on voit des gens qui sont manipulés par des personnes en qui ils ont confiances. Qu’ils soient religieux ou simplement plus éduqués que la masse. Ce sont eux qui transmettent le feu et qui attise ensuite le brasier car combien des participants à ces émeutes ont réellement eu l’occasion de voir ou d’apercevoir simplement le film qui est mis en cause?
Et dans le même temps on assiste à la même chose sur les réseaux sociaux, les gens sont manipulés par des personnes en qui ils ont confiances. Ils ne cherchent pas à se forger une opinion, pas plus qu’à se renseigner ou à vérifier les choses, ils acquiescent et prennent les armes aussi vite et aussi mal que de l’autre côté de la barrière.

Le libre arbitre, le sens critique, tout ceci n’existe pas à partir du moment où les gens ont quelque chose qu’ils ont envie de croire et de propager.
Pourtant c’est bien de haine et de violence dont on parle. A croire que tout le monde porte en lui ce besoin de détester l’autre et de vouloir le faire souffrir ou lui faire du mal.

Ce qui est stupéfiant c’est qu’une société soit disant « moderne », « technologique » etc., soit aussi proche des bassesses humaines naturelles que possible. L’éducation ne fait rien à l’affaire, l’ouverture d’esprit à « l’occidentale » non plus, car en vérité charognes nous sommes, et charognes nous restons.
Finalement que la société dans laquelle on vit soit dépourvue de médias ou d’informations, ou sursaturées par ces mêmes médias ou informations, le résultat est le même, sans esprit critique dans les deux cas la manipulation fonctionne et peut créer des mouvements de masse dévastateurs…
La morale de cette histoire c’est que tous les gens qui propagent la haine sous quelque forme que ce soit en se sentant supérieur à ceux vers qui ils la dirigent, feraient mieux de se demander qui leur insuffle cette haine et si elle a des raisons concrète d’exister plutôt que de laisser leurs pulsions animales parler pour eux, car dans ce cas ils ne valent pas mieux que ce qu’ils aiment à dénoncer.

Commentaires

  1. Mis sur le blog le 20 Septembre mais qui semble s’être bloqué quelque part… Et n’est jamais apparu dans mon journal.