Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Maxime Chattam – Le sang du temps


Une jeune femme va découvrir de manière impromptue un secret d’Etat pour lequel elle risque sa vie, contrainte sous la menace de se mettre au vert quelque temps elle va se retrouver sur le Mont Saint Michel dans une communauté religieuse de manière à ce que la crise se calme avant qu’elle puisse revenir à sa vie d’avant.
Mais ce qui aurait du être une retraite calme et paisible va se transformer en une incroyable épopée lorsqu’elle va mettre la main sur un étonnant ouvrage qui va la transportée dans le Caire des années folles à l’époque ou le Caire fait encore partie de l’empire britannique.
Une étrange histoire qui va se trouver avoir des implications dans sa petite vie tranquille de retraite et de repos.

Cette histoire est très prenante, il faut dire que deux époques cohabitent entre le Caire de 1928 et le Mont Saint Michel de 2005 et que les deux histoires parallèles se croisent et se mêlent de manière à ce qu’on ne sache plus vers où se tourne l’histoire.
Une histoire policière qui même si de nombreuses fois dans les deux époques elle caresse le surnaturel et l’irréel finit toujours par se trouver ancrée dans le réel et par trouver une explication à tout de manière toujours cohérente et parfois surprenante.
Marion la jeune femme fragile va se trouver au cœur de la tourmente, au propre comme au figuré, et elle va se lier d’un drôle de sentiment pour l’homme qui a écrit l’ouvrage, un certain Matheson détective de son état qui va devoir enquêter sur une affaire particulièrement ignoble d’assassinat d’enfants dans les faubourgs du Caire.
Un thriller que je qualifierais de palpitant, tant dans la forme que dans le fond, une histoire tout à fait bien écrite qui tient en haleine et qui se permet le luxe de nous raconter deux intrigues en même temps sans nous perdre ni dans l’une ni dans l’autre.
Et surtout une fin qui elle aussi se permet de nous surprendre à la fois dans l’une et l’autre histoire bien que l’une des deux est moins surprenante que l’autre il faut bien le dire.
Concernant l’écriture c’est du Maxime Chattam, donc ceux qui ont déjà lu ne seront pas dépaysés, les autres découvriront j’imagine un auteur assez qui arrive à varier l’invariable, à proposer tout à la fois des scènes parfois particulièrement haletantes avec des passages plus intimistes et pourtant tout aussi importants et intéressants.
On peut reconnaitre autre chose, c’est la grande qualité de documentation de l’auteur qui fait que ses univers sont particulièrement détaillés et plein de vie, que les périodes sont rendues avec force détails et que les lieux sont tout à fait envoutants et donnent une ambiance toute particulière à l’intrigue, aux intrigues devrais je dire.
Malgré la relative épaisseur du livre il se lit finalement assez vite étant donné qu’on désire ardemment savoir le fin mot de plusieurs choses qui se passeront dans l’histoire tout le long de celle ci, mais là encore l’auteur sait nous tenir en haleine en distillant lentement les réponses, mais en gardant surtout le meilleur pour la fin, faisant en sorte que les diverses conclusions ou briques qui permettent de finir de réaliser le puzzle ne s’imbriqueront qu’au moment propice décidé par l’auteur.
En conclusion je dois dire avoir beaucoup aimé ce livre, ce qui m’amène à dire qu’après deux romans du même auteur, j’ai toujours de bonnes et agréable surprises ce qui m’amènera je pense à continuer à lire d’autre livres de lui.

Venez réagir sur le forum