Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Mazarine Pingeot – Le cimetière des poupées

 
Après tout comment arriver à comprendre une femme, d’autant plus une mère lorsque celle ci a commis le pire, l’irréparable, le plus atroce crime possible aux yeux de notre société, le fait d’avoir tuée ses propres enfants.
Et quand elle doit expliquer à son mari, non quand elle a le désir d’expliquer à son mari, elle ne sait comment s’y prendre et comment avouer et expliquer l’inexplicable.
Alors elle va reprendre sa vie par tous les bouts et tenter de lui dire tout ce qu’elle n’a jamais pu et n’a jamais su lui dire pendant leur vie commune, elle va essayer de le faire rentrer dans son monde, ce monde qu’elle a subi de nombreuses années, ce monde qui en partie explique son geste.

Si vous suivez les actualités vous avez probablement du entendre parler de ce couple de Français vivant à Séoul dont la femme a reconnu un triple infanticide, elle a été dans les médias très longtemps, et elle est certainement l’une des inspiration de cet ouvrage.
Mazarine Pingeot prend en effet le partie d’écrire un livre comme si elle était elle même une mère infanticide et qu’elle tentait de se justifier à son mari et à ses enfants, pour qu’ils ne voient pas leur mère ou femme comme un monstre, mais comme une femme qui à un moment donné s’est retrouvée à faire un choix terrible et aux conséquences terrifiantes.
Concernant le style, c’est pompeux, disons que c’est de la littérature littéraire, de celle qui ne se laisse pas lire facilement, qui semble lourde et qui parfois se sent obligée d’en faire des tonnes là ou un peu plus de simplicité et d’austérité serait plus compréhensible.
Ce n’est pas désagréable à lire, mais ça en découragera probablement plus d’un, en tout cas pour lire le livre dans son entièreté j’avoue que j’ai du continuellement me motiver et me pousser parfois à continuer la lecture.
A propos du fond maintenant, il est surement très difficile de se mettre dans la tête d’une personne qui a basculée dans l’horreur absolue, et je ne saurais pas juger si elle a réussi ou pas à se glisser dans son personnage, mais il faut dire que l’on sent un travail de documentation et de réflexion qui rend plausible les raisons et le cheminement qui a menée cette femme à cet acte.
Cela ne rend pourtant pas réel cet ouvrage, et le fait d’avoir quelque peu caricaturé la femme dans un personnage extrême, dont on sent qu’elle se nourrie de toutes les diverses douleurs que peuvent vivre certaines personnes (hommes ou femmes d’ailleurs) dans leurs relations amoureuses, fait que l’on prend parfois du recul sur l’affect ce qui finalement n’est pas si mal parce que je pense que le ton employé et la forme très crue et très froide peuvent profondément toucher le lecteur.
Que cet ouvrage soit rédigé pour surfer sur ce fait divers ou qu’il soit le fruit d’une réelle réflexion de l’auteur, il a le mérite d’ouvrir une piste en direction de la réflexion sur ces femmes (que les médias nous présentent depuis assez régulièrement) et de rendre humain ce qui semble ne plus l’être lorsque l’on entend parler de ces affaires.
Car le fait est là, après la lecture on ne peut que ressentir un espèce de sentiment de compréhension pour cette femme, elle est devenue au terme du roman beaucoup plus humaine que l’on ne pourrait le croire au départ, on peut même arriver à imaginer ce qu’une femme peut ressentir dans ce genre de situations et ça c’est véritablement un coup d’éclat de la part de l’auteur.
Par contre venons en à mon avis sur la question, je n’ai pas réellement aimé ce livre, il est déstabilisant, choquant, mais je trouve qu’il en fait justement trop à la fois sur le sujet et sur la manière de le traiter, mais après tout c’est surement aussi une manière de le faire vendre n’est ce pas.

Venez réagir sur le forum