Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Panne Skype de la semaine dernière

Je ne sais pas si vous avez été victime vous aussi du problème apparu la semaine dernière sur le logiciel Skype vous empêchant de vous connecter et donc de l’utiliser, un problème qui a duré presque deux jours et pour lequel les explications ont tardées à venir, mais après les plus folles rumeurs apparues sur le Web comme le fait que les serveurs de Skype seraient tombés sous des attaques de deni de service par exemple, l’explication est moins glorieuse pour la firme qui nous révèle ce qu’il s’est passé.
Revenons à cette fameuse journée, des utilisateurs dès jeudi se sont plaints de ne pouvoir se connecter au service de téléphonie par IP ce qui n’a fait qu’empirer et se répandre sur de plus en plus d’utilisateurs, Skype a tenté par des informations sur son site web de tenir informé les utilisateurs de l’avancé du problème, indiquant même au cœur de la crise que la journée de vendredi serait sans service.

Même si la spéculation la plus répandue fut celle d’une attaque massive du service par des hackers grâce à des machines zombies par un deni de service, il s’avère qu’il n’en est absolument rien.
En effet après de nombreuses analyses il s’avère que le coupable serait…… Le jour des mises à jour de Microsoft…
Oui comme ça on dirait bien que c’est une manière de se défausser de la culpabilité d’un problème, mais quand je vous aurais expliqué vous allez voir que Skype n’a pas intérêt à avoir inventé l’histoire puisqu’ils avouent n’avoir pas su gérer ni prévoir ce genre de cas.
Bref, en fait il semble que ce soit suite à la journée des patchs de Microsoft ayant semble t’il augmenté le nombre de connexions au service par les utilisateurs ayant fait cette mise à jour.
En l’état j’ai quelques doutes puisque j’ai moi même effectué les fameux patchs et que je n’ai sur deux machines distinctes pas eu à redémarrer les machines, en tout cas vu que c’est l’explication avancée par Skype il faut donc la prendre avec des pincettes.
Quoi qu’il en soit, d’après l’explication de Skype ce serait le nombre de machines qui auraient donc tentées de se reconnecter au service en même temps qui auraient écroulées les serveurs les uns après les autres chez le fournisseur de téléphonie sur IP.
En fait il semble qu’un système permettant de prendre en compte l’augmentation de la charge et permettant de la rééquilibrer entre les serveurs n’a pas fonctionné, ce qui a donc en chaine fait tomber toutes les machines servant à identifier les utilisateurs.
La bonne nouvelle serait donc que rien n’a été volé sur les serveurs, aucun problème de sécurité n’est apparu avant ou pendant l’incident, et ce n’est à priori pas des pirates qui sont responsables de la chose (donc on peut imaginer que ça ne va pas se reproduire régulièrement).
Par contre la mauvaise nouvelle est qu’on ne sait pas si les corrections mises en œuvre par Skype permettront d’éviter à l’avenir ce genre d’incidents même si bien entendu la société annonce que les utilisateurs ne devraient plus jamais avoir à subir de problème de ce genre.

Venez réagir sur le forum