Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Philippe Gildas attaque Microsoft

Je ne sais pas si vous avez suivi cette affaire, qui va surement faire couler beaucoup d’encre en France, mais je m’en vais vous la résumer et vous la présenter.
C’est l’histoire d’un certain Philippe Gildas, que certains connaissent pour avoir présenter "nulle part ailleurs" sur Canal+ qui décide en 2003 de créer une chaine de télévision pour les seniors baptisée télévista.
Il en profite donc en 2003 pour déposer Vista comme marque dans des domaines comme le contenu en ligne et diverses choses en rapport avec le multimédia.

Bien sur vous commencez à voir arriver le truc avec des gros sabots n’est ce pas?
En effet, Microsoft dépose en 2005 la marque "Windows Vista" offrant de fait une antériorité incontestable au dépôt de Mr Gildas.
Notons qu’à aucun moment il n’a fait quoi que ce soit pour protéger sa marque ou pour empêcher Microsoft de faire les démarches comme il aurait pu le faire s’il l’avait souhaité vu qu’il est bien le propriétaire de la marque avec son dépôt à l’INPI (Institut national de la propriété industrielle).
Mais son calcul a été tout autre, il a laissé Microsoft utiliser cette marque, s’installer, prendre ses aises de telle manière qu’à moins de dépenser des fortunes tout retour en arrière soit tout simplement impossible.
C’est une autre manière de prévoir une attaque, en effet, maintenant Microsoft ne peut guère revenir sur ce nom de Vista vu tout le tapage fait, les campagnes publicitaires et tout le buzz crée pour l’occasion.
C’est donc maintenant que Mr Gildas attaque Microsoft avec des arguments qui semblent à priori aller dans son sens et lui donner raison. Mais pour quoi faire me direz vous si maintenant Microsoft ne peut pas vraiment faire machine arrière?
Et bien pour se faire indemniser d’un préjudice lié à l’utilisation abusive d’une marque appartenant à quelqu’un d’autre, et c’est là le vrai coup de génie de notre ami, puisque il est quasiment certain que même si le tribunal ne condamne qu’à quelques centaines de milliers d’euros Microsoft ce sera toujours moins cher que de devoir changer le nom de leur actuel système vedette…
En tout cas la plainte demande la cessation de l’utilisation de la marque en France ainsi que le retrait des produits qui la comporte… Je ne vous explique pas le boxon si toutes les boites de périphériques, de logiciels ou de jeux doivent être retirés du marché pour une obscure affaire de marque dont Microsoft n’a visiblement pas vérifié la disponibilité en France.
Nous allons suivre cette affaire afin de voir ce que le juge tranchera dans ce dossier, soit en allant dans le sens de la plainte avec les conséquences pharaoniques que ça implique, et la publicité d’un juge qui aura surement pris plaisir à épingler le leader incontesté des systèmes d’exploitations. Soit à proposer un accord amiable permettant surement à Mr Gildas et à sa société de production de pouvoir financièrement faire rentrer un volume plus que conséquent de capitaux…
Une affaire qui n’a pas finit de faire parler d’elle j’en suis sur, et qui n’est pas prête de se terminer et à laquelle je prédis plusieurs épisodes et rebondissements divers.

Venez réagir sur le forum