Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

La recherche de la célébrité à tout prix

On a encore franchi un cap dans ce que les hommes sont capables de faire pour atteindre leur instant de gloire. Après les exploits les plus stupides, et les jeux de télé-réalité qui permettent à certains en manque de reconnaissance d’avoir leur quart d’heure de célébrité, voilà que maintenant on va jusqu’à tenter l’impossible pour faire parler de soi.

 

C’est l’AFP qui relaie l’information de cet homme qui a décidé de nager pendant plus de 2 kilomètres enfermé dans un sac. Mais attention, pas n’importe comment, un sac allant de la tête aux pieds, donc sans ouverture. Ses bras et jambes attachés le long du corps. Et qui essaye maintenant de faire valider son « exploit » pour apparaitre dans le livre des records. Notre brave homme âgé de 59 ans et d’origine Bulgare s’est donc lancé, ou fait lancer d’un bateau dans le lac d’Ohrid au Sud de la Macédoine. Et il a parcouru plus de 2 km en près de 3 heures. Même si aucun représentant du fameux livre des records n’était là pour valider cette tentative, les organisateurs estiment avoir rempli toutes les conditions pour qu’il le soit.

 

En dehors du fait qu’il faut probablement être malade pour se faire enfermer, ligoté dans un sac, on peut se demander quelle sera la prochaine étape? Va-t-on en arriver au record du monde de l’homme qui se retiendra de respirer le plus longtemps, ou de celui qui arrivera à traverser un cours d’eau les pieds dans du béton? Bref jusqu’où pourra aller la bêtise des candidats à la célébrité? Non pas que je tente de dire que c’était mieux dans le passé, mais franchement à quel moment a-t-on commencé à porter plus d’attention à ces illuminés ou inconscients qui sont capables du pire plutôt qu’à ceux qui ont un réel talent ou qui apportent quelque chose par de la créativité ou de l’imagination? La starification de masse semble avoir atteint ses limites et j’ai bien peur que les générations qui nous suivent semblent trop prises dans le mouvement pour que ça cesse.

 

Enfin on notera fort heureusement et à toutes fins utiles que notre nageur ne s’est pas noyé et qu’il a tout de même accompli quelque chose d’extraordinaire (dans le sens que l’on ne verra et fera pas tous les jours). Espérons qu’il n’aura pas fait tout ça pour rien et que son « record » finira malgré tout par être reconnu. Quitte à tout faire pour mourir autant que ça paye non?

 

Source: http://www.afp.com/en/node/1074626