Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Special Unit 2


Alors là on frise le génie… Si si j’insiste… Celui qui a conçu cette série est forcément génial mais suivez moi dans la présentation pour en juger vous même.
Cette série présente une unité spéciale de la police de Chicago qui traque des maillons (des espèces évoluées non humaines et mystérieuses) souvent dangereux et s’en prenant aux humains.

Déjà vous remarquerez l’incroyable originalité du scénario, en plus on recycle les acteurs de série comme l’acteur qui jouait dans le magicien et qui ici campe un gnome un peu magique qui aide les enquêtes.
Cette série n’est pas de toute première fraicheur, mais elle n’est que de 2001 pour la première saison et de 2002 pour la seconde et elle est actuellement diffusée sur M6 le samedi après midi.
Et c’est là que le génie du directeur des programmes s’exprime, parce qu’il fallait oser, surtout en même deux épisodes par samedi! Cela dit vu qu’il n’y a que 19 épisodes l’attente avant de voir la fin n’en sera que plus courte.
Suis-je bien convaincant là? Je n’en fais pas trop non ça va? Bon je continue ou bien je commence à vous dire ce que je pense réellement de cette série?
Non mais je savais que parfois les scénaristes étaient totalement largués, que parfois même ils consommaient des substances étranges et bizarres, et encore je ne suis même pas sur que ce soit le scénario qui soit le pire, puisque chaque "Chainon" traite d’un monstre de notre imaginaire commun tel que les tritons, les gargouilles ou les loups garous, ce qui est après tout le cas de quasiment toutes les séries qui visent un tant soi peu le paranormal.
Donc de ce côté là tout au plus peut on trouver déprimant le conformisme et le manque total d’originalité, mais même au niveau de la réalisation, aucune saveur, tout est trop formaté, rien de particulier, pas de mise en scène particulièrement attrayante et même le casting ne parvient pas à relever le niveau.
Mais le summum de la palme va au cœur de la série, en effet quand on fait une série un peu surnaturelle il faut y mettre les moyens et c’est ce qui donne ou pas sa saveur. Prenons des séries comme Poltergeist ou Buffy on en a au moins pour son argent dans les effets spéciaux et on sait à quoi on a affaire.
Parce que pour la série qui nous intéresse, comment dire… Imaginez que Cosmos 1999 rencontre l’image de synthèse des années 90 et vous aurez à peu près une image très proche de la réalité en ce qui concerne les effets spéciaux.
Les maquillages sont souvent de bonne qualité mais il semble que ça se limite à ça. Quand les policiers traquent les tritons, les acteurs dans leurs combinaisons qui plissent et dont on voit les fermetures éclairs ne font pas très sérieux.
Et même si c’est peut être fait exprès pour faire de cette série une série ironique et très second degré, le reste semble tellement se prendre au sérieux que l’on ne comprend pas la supercherie.
En tout cas je dois avouer à ma très grande faute avoir eu le comportement que décrit Jean Marie Bigard dans un sketch, avec le regard vide, la bouche ouvert et le filet de bave qui coule, comme hypnotisé par le degré de nullité de la chose, me demandant jusqu’ou encore ils pouvaient aller, et m’épatant à chaque fois des limites repoussées.
Et c’est là qu’on voit le vrai génie, celui de faire de la daube qui vous rend tellement amorphe que vous ne pouvez plus quitter le programme des yeux alors même que vous trouvez ça du plus profond désintérêt…

Venez réagir sur le forum