Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Alors tu l’as vu? Quoi? Mon c….

Non pas ça bande de chenapans! Mais le clown! Oui dit comme ça je vous vois venir, mais il s’agit d’un vrai clown qui sème la pagaille dans la ville de Northampton en Angleterre. Il faut dire que celui qui a choisi ce déguisement semble s’être inspiré du terrible clown de « ça! » le film d’horreur basé sur une histoire de Stephen King. Si vous ne connaissez pas je vous laisse découvrir par vous-même Pennywise (le nom du clown de l’histoire d’horreur) pour en revenir à ce brave homme de Northampton. Il déambule depuis quelques temps dans les rues, la nuit se positionnant à des endroits particuliers et ne bougeant pas. Cherchant à être vu et pris en photo.

 

Il vient même de répondre à une interview pour le Northampton Chronicle and Echo dans laquelle il reconnait sa fascination pour l’œuvre de Stephen King et qui explique le choix de son déguisement. Il y indique aussi qu’il ne cherche pas à faire de mal aux gens mais à les distraire. En les effrayant il indique qu’il leur procure une forme de joie ou d’amusement plutôt. Et même si sa nouvelle notoriété commence à être pesante parce qu’on cherche à savoir qui il est et où il vit. Il annonce au journal qu’il continuera son jeu de Clown tant que les gens seront amusés et intéressés, avec pourquoi pas des jours spéciaux dans la semaine.

 

Il avait d’ailleurs déjà parlé plusieurs fois d’un événement à venir cette semaine sur sa page Facebook. Car notre homme gère une page Facebook sur laquelle il recense les photos qui sont faites de lui. Et où il entretient une sorte de dialogue avec les gens qui le suivent. On peut dire qu’en moins d’une semaine notre illuminé aura réussi à faire le buzz puisque les médias outre-Atlantique en parlent depuis plusieurs jours.

 

Même si tout ça n’est qu’une vaste blague, c’est par l’inquiétude et la peur que la sauce a pris au départ. Et ça n’est pas une pareille histoire qui va faire que les coulrophobes (les gens qui ont peur des clowns si si ça existe…) vont parvenir à se montrer plus sereins face à leur hantise.