Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Un réseau social c’est quoi?

Un réseau social c’est quoi? Un lieu dans lequel on met une partie de soit. Un profil, des articles, des trucs qu’on aime, bref on se partage. Et puis c’est un lieu dans lequel on noue des liens avec des gens qui partagent ce qu’on aime ou qu’on met à disposition. De fait et bien entendu, c’est aussi un lieu qui permet qu’on garde un contact avec les gens qu’on connait dans la vie de tous les jours. Ca devient avec le temps aussi un lieu de retrouvaille qui permet qu’on renoue peut être avec des gens qu’on a connu dans le passé.

Les réseaux sociaux ça permet plein de chose, c’est amusant, c’est distrayant, c’est aussi une sorte de pot pourri de la vie. On y a des amis, des gens qu’on aime moins, on vient parfois lire ce que les autres disent, on peut réagir, ou pas, on peut faire un peu ce qu’on veut.

Dans un réseau social on partage des choses. Ou pas. C’est au choix de chacun, dernièrement facebook s’est fait un peu épinglé à ce sujet sur le fait que les paramètres par défaut des profils étaient un peu trop permissifs. On va voir ses amis, ou les amis de ses amis, on fait parfois des découvertes ou des redécouvertes.

Bref on utilise les fonctions du réseau qui sont justement la mise en réseau des participants. Oui mais est ce que c’est bien de faire ça? La question peut se poser, en effet après tout, est ce qu’il est normal de visiter les pages des autres, de regarder leurs amis, de regarder les amis des amis?

Si c’est public, qu’elle est la différence entre ça et ouvrir une page d’un site internet me demanderez vous? Aucune à priori, si c’est public c’est bien que la personne l’a voulu ainsi. Au pire des cas c’est que les paramètres du réseau social sont trop permissifs mais c’est une autre histoire.

A t’on le droit moral d’aller visiter des pages de gens qu’on ne connait pas ou à peine? En quoi est ce intrusif, que ce soit pour ceux qu’on visite ou pour ceux qui nous ont mis "en relation" avec ces pages là?

Lorsqu’on utilise un réseau social souvent c’est pour partager ses amis entre amis. Découvrir que l’on a des passions communes avec l’ami d’un ami permet d’en faire potentiellement un nouvel ami. C’est pour ça que facebook par exemple permet de voir les choses qu’on aime lorsque l’on n’est pas encore ami avec une personne par défaut.

C’est bien dans la base d’un réseau social que de faire mettre en relation des gens qui n’auraient à notre époque et dans notre civilisation jamais fait le pas de se dire bonjour ou de discuter. D’ailleurs souvent même si on se croise on ne sait pas ce que l’autre aime ou ce qu’il peut avoir comme passion.

Les réseaux sociaux sont un peu des sortes de grandes places publiques ou nos amis ont invités leurs amis qui ont invités leurs amis et où on peut à loisir papillonner de ci de là, discuter, voir, apprendre, regarder, partager et peut être nouer des liens.

L’un des problèmes de ce genre de réseau vient lorsqu’une personne que l’on fréquente souhaite cloisonner ses relations. De qui est paradoxal c’est d’inviter dans un même lieu tous les gens qu’on veut avoir près de soit si je puis dire puis ensuite de tendre des cordons de sécurité autour des groupes, autour des gens.

Alors toi et toi je vous mets de chaque côté, toi tu ne parles pas à lui, lui et lui ne doivent pas être amis. C’est à l’encontre même de la conception des réseaux sociaux et on le voit bien, les outils qu’ils contiennent n’autorisent pas ce genre de chose.

Il se noue dans les réseaux sociaux des drames comme dans un bon sitcom genre "les feux de l’amour", les amitiés se créent, se défont, les inimitiés se révèlent, les tromperies se fourbissent, et je ne vous parle pas de tout ce qui relève de l’intime et que ce genre de réseaux facilite de la même manière puisque qui empêche de nouer des liens allant au delà de la simple amitié après tout?

Qui n’a d’ailleurs jamais entendu parler de cas de ce genre ou de fait approchants sur les réseaux sociaux. Mais alors me direz-vous à quoi bon les utiliser? Et bien pour ce qu’ils sont, et pour ce qu’ils apportent et qui manque cruellement à notre actuelle société.

Un lien social, un réseau social. En effet les réseaux sociaux si ils n’ont qu’une vocation c’est bien celle de mettre en relation les gens entre eux et de les intégrer dans une sorte de société, même relativement virtuelle, et de leur faire partager des choses entre eux.

Lorsqu’on est sur un réseau social en couple par exemple, faut il instaurer des règles? On imagine que ça ne sert à rien, après tout comme dans la vie réelle on parle bien avec qui on le veut non? Oui mais parfois les liens ou les relations se compliquent, les situations font qu’on ne veut pas que…

Alors quoi faire? Se priver de ce lien? Dénouer le lien avec certaines personnes, bloquer ou réguler les possibilités? Il y a surement des solutions à tous les cas qui peuvent se présenter. Il n’en demeure pas moins que sur internet comme dans la vie réelle, on ne peut régenter la vie des autres, on ne peut effacer non plus ce qu’on fait ou qu’on a fait, les choix, les conséquences tout ceci n’est pas virtuel du tout.

Qu’on assume ou pas ses actes ne change rien, qu’on veuille se préserver un jardin secret ou pas n’est pas de l’ordre des réseaux sociaux. Si on les utilise il semble difficile de contraindre les autres utilisateurs à les utiliser comme on voudrait qu’il le fasse. Chacun utilise les outils qu’il a comme il le désire cela faisant parti de la liberté individuelle. Et vous comment les utilisez vous? Est ce pour vous un plaisir ou bien parfois vous semble t’il casse tête et problématique d’utiliser pareils outils?

 

Venez réagir sur le forum

Commentaires

  1. Luigi dit :

    Justement. Vu que tu en parles. Je viens (enfin) de m’inscrire sur Facebook.
    Et ça m’a permis de renouer des contacts (d’ailleurs tu es bien placé pour le savoir).
    J’ai envoyé des invitations aux personnes que j’aime (de quelque façon que ce soit) et donc j’avais l’adresse MSN.
    J’ai reçu des invitations. Certaines sur lesquelles j’ai sauté parce que j’étais en manque de ces personnes. D’autres auxquelles je n’ai pas donné suite.
    D’ailleurs concernant ces dernières je n’en ai rien à faire qu’elles puissent suivre mon actualité, mes goûts, mes manques, mes joies, mes coups de gueule. Au contraire je suis content de leur montrer que je suis capable de vivre sans elles, que ma vie a continué, que j’ai réussi à continuer d’aimer et d’être aimé.
    Je ne travaille plus parce que je l’ai décidé et que je peux le faire. Je consacre désormais TOUT mon temps à faire les choses que j’aime, que ce soit dans l’informatique, dans le social, dans le caritatif, ou tout simplement dans la vie de tous les jours, je prends mon pied.

    Et je veux que ça sache !!!!