Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Vers le remplacement des DRM par du Watermarking

C’est le site Wired qui indiquait ça concernant les morceaux qu’Universal compte rendre disponible sur plusieurs plateformes de manière moins contraignantes, remplaçant les actuels DRM demandant une plateforme spéciale et sous des conditions parfois drastiques par des fichiers MP3 qui ne contiendraient pas de protection numérique.
En fait même si ces morceaux seront protégés bien entendu, non pas de la copie ou par des systèmes propriétaires et compliqués mais par une empreinte permettant de les tracer et de connaitre leur origine.

En fait une rumeur indiquait même que l’empreinte pourrait être unique par téléchargement, permettant ainsi de repérer l’internaute qui aurait rendu accessible le fichier sur les réseaux de peer to peer par exemple.
Mais il semble qu’Universal a démenti indiquant que pour l’instant (ce qui ne veut pas dire qu’à l’avenir ça ne changera pas) l’empreinte sera unique par morceau disponible, permettant surtout de déterminer si comme ils le pensent les fichiers sans protection sont plus ou moins présents sur les réseaux d’échange de fichiers.
Mais qu’est ce que le Watermarking, ce n’est pas un type d’empreinte anodin, en effet c’est une marque à priori légère mais qui n’est pas invisible afin qu’on sache d’où vient le fichier par exemple.
Le Watermarking correspond par exemple aux petites informations textuelles que vous voyez souvent sur des images téléchargés sur tel ou tel site, donc vous le voyez sur ce genre de fichiers, le Watermarking n’est pas invisible et surtout il est destructif, en effet l’image n’est plus la même.
Et c’est bien le but, puisque il ne faut pas que la marque puisse facilement être enlevée par un filtre par exemple, afin de revenir à l’image d’origine sinon bien entendu ce marquage n’a plus aucune valeur.
C’est identique pour les fichiers audio, ils seront traités de manière à intégrer l’empreinte au sein même du fichier, de la même manière que pour les images et même si on nous promet que l’écoute ne sera pas troublée par celle ci, si on veut que cette empreinte ne puisse pas être enlevée facilement elle sera surement d’une manière ou d’une autre "visible".
On imagine aisément qu’effectivement les fichiers ne seront pas trop abimés par cette opération, sinon elle perd justement de son intérêt face aux systèmes à base de DRM qui eux permettent d’avoir un fichier audio de qualité intouché lorsque l’on possède les droits de le lire.

Et alors dans l’avenir? Ces systèmes si ils prouvent que les fichiers ne sont pas plus mis à disposition sur les réseaux de P2P seront surement utilisés de manière générale et plus systématique.
Et il n’est pas idiot de penser qu’à l’avenir cette empreinte pourra être définie et intégrée en temps réel dans le fichier en cours de téléchargement avec une empreinte unique au dit téléchargement permettant par exemple de savoir qui fait quoi de son fichier.
Bien sur on peut penser que de nombreuses personnes trouveront des manières plus ou moins légales de charcuter les fichiers afin de faire sauter ces empreintes mais si ce système de Watermarking est aussi "voyant" que les systèmes existant pour les images, ces fichiers résultants ne seront probablement pas de bonne qualité.
Pour conclure il ne faut pas se réjouir trop vite de l’abandon annoncé des DRMs, car l’industrie du disque n’a pas dit son dernier mot et ce n’est pas parce que les consommateurs ont l’impression d’avoir gagné une bataille qu’ils seront véritablement gagnants au final surtout si pour ces systèmes à venir il s’avère qu’effectivement la perte de données ou de qualité est aussi forte qu’on l’imagine pour rendre utile ces systèmes.

Venez réagir sur le forum