Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Vive le racolage

Peut-être ne connaissez-vous pas cette magnifique revue pour hommes nommées Guts, et j’avoue que je ne vous en voudrais pas. Je ne la lis pas moi-même parce que je n’ai jamais trouvé à mon goût ce genre de revue racoleuse qui vous offre tout ce qui flatte la testostérone et se trouve calibré pour le mâle le vrai. Mais j’avoue que la couverture du numéro de Décembre au lieu de m’être indifférente m’a fait bondir et qu’en conséquence j’ai feuilleté les pages incriminés pour tenter d’y trouver une quelconque réponse à mes questions.

Mais je ne résiste pas à vous remettre ici l’accroche qui prend bien un tiers de la couverture de ce numéro et qui dit:

"LES FILLES LES PLUS SEXY DE facebook
AJOUTEZ-LES COMME AMIES!"

Lorsque j’ai vu ça j’ai hésité entre le rire nerveux, et la consternation. Mais après feuilletage des pages c’est plus encore une forme assez profonde de mépris pour ceux qui ont pondus ces pages qui vient me heurter. Je sais je fais de la pub pour eux, mais vu le faible nombre de lecteurs ici je prends mes responsabilités.

L’idée géniale de la rédaction a été de prendre des profils de femmes (plutôt anglo-saxonnes) et de filer dans les pages des photos toutes plus dénudées les unes que les autres de ces miss, ainsi que leur page Facebook avec leurs vrais noms et prénoms. Et même si on imagine un certain nombre n’être que des pseudos surement pour une quelconque carrière dans des métiers liés au charme, il n’empêche que l’idée est sidérante… Comment peut-on imaginer filer des profils comme ça avec bien entendu les conséquences immédiates que l’on pense.

Entre ceux qui voudront se rincer l’œil en allant voir kiki malibu (oui le nom est fictif je n’ai pas acheté la revue faut pas déconner quand même) et ceux qui voudront la draguer voir les tordus qui utiliseront la page pour essayer de savoir qui elles sont vraiment et où elles habitent, c’est un peu comme si on placardait dans un institut pour pervers en phase de soin, des photos de leurs pires obsessions avec tous les moyens pour les approcher.

Bon je sais je suis super alarmiste et tout ça n’est surement qu’un méchant coup de pub de quelques modèles en mal de reconnaissance, mais enfin comment peut-on détourner l’usage des réseaux sociaux dans des buts purement mercantiles, avilissants et clairement lubriques? Bien entendu je vous le donne en mille, pas un profil d’homme dans cette sélection, et toujours des femmes présentées légèrement comme de bien entendu.

J’avoue qu’en cette période où les femmes sont de plus en plus maltraités par les médias qui se nourrissent de tout ce qui fait vendre à leur propos, je ne devrais pas être étonné de cette récupération des réseaux sociaux, mais franchement là où ces outils peuvent être de merveilleux moyens de diffusion de créations, de choses intéressantes et de liens entre les gens, proposer un tel marché au bestiau me rend malade.

Bon demain je proposerai un article sur les plus beaux mâles de Facebook qui sont dans mes contacts, messieurs à vos polaroïds, je veux de la sueur, du muscle saillant et des fesses rebondis et que ça saute!

Venez réagir sur le forum